Actualités des 12 derniers mois

Appel à contribution à la 5ème Conférence européenne de Réduction de risque du 4 à 6 novembre 2020 à Prague

La cinquième Conférence européenne de Réduction de risque aura lieu à Prague du 4 au 6 novembre 2020. l'appel à contribution est ouvert jusqu’au 1er août. Au cas où la conférence ne pourrait avoir lieu à cause de COVID-19 en novembre 2020, il est prévu d'organiser une réunion virtuelle et de reporter la conférence à 2021. Site web

SafeZone.ch – Chiffres d’utilisation 2019

Environ 800 personnes ont bénéficié d'une offre de consultation au travers de SafeZone.ch en 2019. Les demandes concernaient principalement l'alcool, les dépendances comportementales, le cannabis et la cocaïne. Plus d’informations sur l’utilisation sont disponibles dans notre fiche d'information mise à jour.

Rapport final «COVID-19 et consommation récréative de drogues»

De mi-avril 2020 à fin mai 2020, Infodrog, en coopération avec différents organismes spécialisés, a interrogé les consommateurs de drogues récréatives sur les effets de la pandémie COVID 19 sur leur comportement de consommation et sur le marché des drogues illégales. L'enquête montre que l'influence du COVID-19 semble avoir été nettement moindre que ce que l'on craignait à la mi-mars. Plus d’informations dans le rapport final du sondage.

EMCDDA – Publication du rapport d'activités 2019

Les nouveaux produits et services, le travail en partenariat et le soutien aux politiques et pratiques dans les domaines de la santé et de la sécurité figurent parmi les éléments présentés dans le dernier rapport général d'activités de l'EMCCDA . Le rapport, qui couvre les principales réalisations et la gouvernance en 2019, présente la mise en œuvre des activités du programme de travail de l'agence au cours de la période de 12 mois.

Lettre d’information d’Infoset

Le no de Juillet 2020 vient d'être diffusé. Cliquez ici pour vous y abonner.

Rapport mondial sur les drogues

Selon le dernier Rapport mondial sur les drogues de l'ONUDC, en 2018, quelque 269 millions de personnes dans le monde consommaient de la drogue, soit 30 % de plus qu'en 2009, et plus de 35 millions de personnes dans le monde souffrent des conséquences de leur consommation. Le cannabis reste la drogue illicite la plus utilisée dans le monde, tandis que les opioïdes sont les plus nocifs. Le rapport avertit que le ralentissement économique consécutif à la pandémie de corona pourrait s'accompagner d'une augmentation de la consommation de drogue, les groupes vulnérables étant particulièrement touchés. Communiqué de presse de l'ONUDC

«Human enhancement»: quel rapport à l’addiction dans le monde de l’homme augmenté?

L'Académie des Dépendances 2019 a été placée sous le thème du «Human enhancement» et a interrogé notre rapport à l’addiction dans le monde de l’homme augmenté. Quels enjeux éthiques? Quelles conséquences pour l’être humain et la société? Quels impacts pratiques sur les différents acteurs publics, économiques et les professionnels et avec quelles interfaces? Rapport final «Human Enhancement: quel rapport à l'addiction dans le monde de l'homme augmenté?» - rapport final détaillé sur l'Académie 2019 (en allemand) et la Synthèse du rapport final avec les conclusions centrales (en allemand) sont en ligne.

Jeux de hasard et d’argent dans le contexte de la pandémie de Covid-19

Durant le semi-confinement l’offre et les pratiques de jeu en ligne semblent avoir connu une croissance qui, sans la Covid-19, aurait été vraisemblablement moins importante. Cette évolution a été accompagnée par une forte augmentation de la publicité pour les plateformes de jeux de hasard et d’argent en ligne, via un marketing parfois très agressif. Le point de la situation d’Addiction Suisse et en ligne.

Hausse du nombre de jugements de mineurs

14 773 jugements ont été prononcés contre des mineurs en 2019, soit 6% de plus que l’année précédente. La tendance est à la hausse aussi bien pour les infractions au code pénal (+10%) que pour les infractions à la loi sur la circulation routière (+13%) et à la loi sur les stupéfiants (+3%). Une forte hausse s’observe surtout pour les jugements relatifs au trafic de stupéfiants. Ces résultats proviennent de la statistique des condamnations pénales de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Campagne internationale «Support. Don’t punish.»

Plusieurs évènements sont prévus le 26 juin 2020 pour célébrer cette campagne qui soutient les droits humains et la santé dans les politiques drogues. Cette page du site du GREA présente les évènements qui auront lieu à Lausanne, Genève et Neuchâtel.

Le Conseil fédéral souhaite faciliter l’accès aux traitements à base de cannabis médical

Lors de sa séance du 24 juin 2020, il a adopté le message à l’intention du Parlement portant sur la modification de la Loi sur les stupéfiants (LStup). Cette dernière prévoit que les patients puissent, sur prescription médicale, avoir accès aux traitements à base de cannabis. Cette prescription ne sera, à l’avenir, plus subordonnée à l’octroi d’une autorisation exceptionnelle de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Communiqué de presse

Protection des joueurs

Le GREA exprime, au travers d’un communiqué de presse, sa critique envers la mise en œuvre de la nouvelle sur les jeux d’argent en matière de protection des joueurs. Une année après l’ouverture des premières offres ligne, le GREA demande à la Commission Fédérale des Maisons de Jeux une meilleure protection des joueurs.

Briefing de l'EMCDDA sur les tendances et l' impact de COVID-19 sur les modes de consommation de drogues et les méfaits liés à la drogue en Europe

Une nouvelle étude de l'EMCDDA met en évidence une baisse de la consommation de drogues stimulantes, mais une augmentation de la consommation de cannabis, d'alcool et de médicaments sur ordonnance pour lutter contre l'anxiété et la dépression.

Étude sur l’efficacité, la sécurité et la toxicologie des vaporettes

L’Institut Bernois de Médecine de Famille coordonne une étude visant à étudier l’efficacité, la sécurité et la toxicologie des vaporettes avec nicotine pour faciliter l’arrêt du tabac.
Plus d’informations et contact sur www.estxends.ch

Interdire les cigarettes aromatisées

Conjointement avec plusieurs de ses collègues du Conseil issus de tous les groupes parlementaires, le conseiller national Benjamin Roduit (PDC/VS) a présenté une motion visant à interdire les arômes de tabac et les additifs dans le tabac. Les arômes présents dans les produits du tabac et de la nicotine sont attirants pour les adolescents et les amènent à sous-estimer les risques pour la santé. Communiqué de l'Association suisse pour la prévention du tabagisme.

City Health Conference 2020 en ligne

Fondée en 2012, City Health International est un réseau d'individus et d'organisations visant à lutter contre les problèmes de santé structurels et à améliorer les comportements en matière de santé en milieu urbain. La 10ème City Health Conference s'est déroulée le 4 juin dernier, pour la première fois en ligne. Vous pouvez la visionner ici.

Offre d'emploi à l'OFSP

L'Office fédéral de la santé publique OFSP recherche un ou une responsable de projet pour la Stratégie Addictions. Voir l'annonce.

Guide pour les professionnels sur les usages des écrans

Même si la consommation n'est pas toujours problématique, les professionnels des addictions sont de plus en plus confrontés à des parents et proches cherchant des conseils en lien avec l’usage des écrans des jeunes. Pour les soutenir, le GREA, en collaboration avec le Fachverband Sucht, publie un guide clair et synthétique sur le sujet. Il a été élaboré dans le cadre du Groupe d'Experts Cyberaddiction en Suisse de l'OFSP. Une formation sur le guide et la thématique est prévue en automne au GREA.

Égalité des chances dans la promotion de la santé et la prévention

Toutes les personnes vivant en Suisse doivent avoir les mêmes chances de vivre en bonne santé. L’égalité des chances est l’un des objectifs principaux de la politique de santé. Toutefois, cela n'est pas encore le cas dans la pratique. Les personnes socialement défavorisées sont plus souvent en mauvaise santé et ont une espérance de vie inférieure aux personnes socialement plus aisées. Cette publication conjointe de l'Office fédéral de la santé publique, Promotion Santé Suisse et de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé contribue à une compréhension mutuelle des problèmes et à développer des solutions durables. Elle est également disponible en une version courte pour la pratique.

Analyse des eaux usées et drogues - une étude européenne

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies OEDT a réalisé une analyse des eaux usées dans 70 villes européennes afin d’étudier les habitudes de consommation de drogues de leurs habitants. Les résultats fournissent un aperçu du flux de drogues, révélant des variations géographiques marquées. En ce qui concerne la consommation de cocaïne, la Suisse est présente avec quatre villes parmi les dix premières : St. Gall détrône Zurich, se positionnant respectivement à la troisième et à la quatrième place, alors que Bâle est sixième et Genève neuvième. La consommation d’amphétamines, métamphétamines et de MDMA a également été prise en compte dans cette analyse. La version en ligne contient du matériel interactif ou audiovisuel supplémentaire qui n'est pas disponible dans la version PDF.

Révision de l'Ordonnance du Fonds de prévention du tabagisme

La révision complète de l’ordonnance sur le Fonds de prévention du tabagisme (FPT) entrera en vigueur le 1er août 2020. Le Conseil fédéral l’a décidé lors de sa séance du 12 juin 2020. Cette révision précise la base légale qui permet aux programmes cantonaux de bénéficier d’un soutien financier. Communiqué du Conseil fédéral.

10 nouveaux indicateurs pour le MonAM

Le site du Système de monitorage suisse des Addictions et des Maladies non transmissibles (MonAM) été complété avec 10 nouveaux indicateurs. Le site est géré par l’Obsan, sur mandat et avec le soutien de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Des données actuelles et provenant de sources fiables peuvent être consultées de façon interactive.

Le retour des psychédéliques

LSD et champignons hallucinogènes gardent une réputation de drogues illégales utilisées surtout par les hippies dans les années 1970. Depuis leur interdiction, des années de diabolisation ont fait oublier le potentiel médical de ces substances. Des chercheurs les utilisent aujourd’hui pour soigner la dépression notamment. Ils espèrent voir revenir les psychédéliques dans le champ de la médecine. Un sujet à découvrir dans l’émission 36.9 de la RTS du 10 juin 2020.

Pratique actuelle en matière d’étiquetage des alcools dans la Région européenne de l’OMS

La Région européenne de l’OMS est l’endroit au monde où l’on enregistre les plus hauts niveaux de consommation d’alcool par habitant. Cependant, l’étiquetage des alcools, une pratique qui est recommandée par l’OMS et fournit aux consommateurs des informations sur les ingrédients, les valeurs nutritionnelles et les effets nocifs de l’alcool, n’est pas obligatoire. Ce rapport fait la synthèse des bases factuelles relatives aux pratiques d’étiquetage des alcools dans la Région et vise à décrire les facteurs qui ont un effet sur la mise en œuvre de ces pratiques.

Le confinement a poussé les Français à consommer plus d'alcool et de psychotropes

Les résultats préliminaires de l’enquête internationale «Global drug survey» GDS montrent que les Français ont davantage réparti leur consommation d'alcool durant le confinement, mais figurent parmi les plus forts utilisateurs d'anxiolytiques.

Fiche d’information «Centres d’accueil bas seuil en Suisse»

Combien de personnes visitent les salles de consommation en Suisse chaque jour? Quelles sont les substances qui y sont consommées? Et quelle est la contribution des centre d’accueil bas seuil à la santé et à la sécurité publiques? La fiche d'information réalisée par Infodrog en coopération avec les centres d’accueil bas seuil répond à ces questions parmi d’autres.

Le National favorable aux tests de distribution de cannabis bio

Des tests de distribution de cannabis récréatif biologique devraient avoir lieu en Suisse. Le National y est favorable. Il a précisé mardi les contours de ces expériences qui pourraient être menées dans de grandes villes helvétiques. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer. Communiqué.

Intégration de l’hépatite dans un programme national de prévention

L'hépatite virale devrait être intégrée au prochain programme national de lutte contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles. Le National a transmis mardi une motion du Conseil des Etats. Communiqué.

Jeux d’argent en ligne : une problématique en développement et des passerelles de plus en plus marquées avec les jeux vidéo

Une étude (pdf, 208p) réalisée par le GREA et Addiction Suisse révèle des enjeux majeurs sur la possible évolution du jeu d’argent en ligne et attire l’attention quant aux dangers associés à une intégration de plus en plus marquée des jeux vidéo dans les jeux d’argent et des jeux d’argent dans les jeux vidéo. Au regard des risques de manipulation relevés par l’étude, la Fédération romande des consommateurs (FRC) et les professionnels des addictions alarment les consommateurs et enjoignent les autorités à s’intéresser de plus près aux mécanismes de monétisation des jeux vidéo, tout comme à l’utilisation des données comportementales par l’industrie des jeux d’argent. Communiqué de presse commun.

Données personnelles: Considérations et quelques pistes pour contrer les espions de Facebook et de Google

Rédigé par Antoine Bays de l’association REPER, cet article relatif à la protection des données décrit les stratégies utilisées par les géants d’Internet pour collecter un maximum d’informations personnelles, donne un aperçu des normes légales actuelles en la matière et propose quelques outils pour protéger nos données.

Bulletin: données sur le marché des stupéfiants au temps du Covid-19

Des données récoltées au moyen de différentes études ad hoc ou de collectes de données d’agences internationales sur l’évolution du marché des stupéfiants au temps du Covid-19 ont été résumées par Frank Zobel, d’Addiction Suisse et de Pierre Esseiva, de l’Ecole des sciences criminelles/UNIL dans ce bulletin qui sera reconduit tous les mois. La prochaine édition intégrera aussi les données actuellement récoltées par d'autres institutions, dont le GREA.

Lausanne fait le point sur l’Espace de consommation sécurisé (ECS)

Dix-huit mois après l’ouverture de l’Espace de consommation sécurisé (ECS), Unisanté a rendu à la Municipalité un rapport d’évaluation intermédiaire (pdf, 120p) sur ce projet pilote. Il confirme la pertinence d’un tel espace à Lausanne. Ce dernier a accueilli près de 600 consommateur·trice·s différent·e·s à ce jour et a permis plus de 16'500 actes de consommation, sans péjorer la qualité de vie du quartier. La Municipalité, en collaboration avec la Fondation ABS, continue d’adapter cette structure pour améliorer la prise en charge des usager·ère·s. Communiqué de la ville de Lausanne.

Marché des drogues sur le darknet en période de Covid-19

Ce rapport (pdf, 22p) de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) offre une analyse rapide et préliminaire de l'impact du COVID-19 sur certains marchés en ligne. Trois marchés relativement importants actifs sur le darknet ont été examinés aux fins de cette étude. Ils ont été sélectionnés en raison de leur importance pour le marché de l'UE et parce qu'ils donnaient les informations nécessaires pour commenter les niveaux d'activité.

Gifle pour l’industrie du tabac: elle doit dévoiler sa politique de prix

Le Tribunal administratif fédéral a statué: la direction des douanes doit fournir à OxySuisse des informations sur les prix de vente des différentes marques de cigarettes pour 2014 et 2015. Après trois ans de résistance acharnée de la part des multinationales du tabac, le tribunal leur a donné tort sur tous les points. L’association OxySuisse, qui milite pour la prévention du tabagisme, soupçonne une entente entre les trois grandes compagnies de tabac sur le prix des cigarettes et veut enquêter. Communiqué de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme.

Les jeunes Suisses fument beaucoup de cannabis

Une comparaison internationale montre qu’en matière de consommation de tabac et d’alcool, les jeunes de 15 ans en Suisse se situent au milieu du classement, mais qu’ils figurent dans le haut du classement pour ce qui est du cannabis. Publiées le 19 mai, les données de l’étude internationale HBSC, réalisée sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS-Europe), donnent un aperçu des comportements de santé des élèves dans plus de 40 pays. Communiqué d’Addiction Suisse et article dans 20 Minutes.

Cours en ligne sur la réglementation des produits du tabac

L'Unité «Sans tabac» de l'OMS lance deux cours en ligne (en anglais) qui fournissent des conseils pratiques sur la réglementation des produits du tabac. Ils s’adressent à un large éventail de publics, y compris les décideurs, les régulateurs, les autorités sanitaires, les défenseurs de la lutte antitabac, les chercheurs et toute personne intéressée par la réglementation des produits du tabac. Basés sur les manuels de l'OMS sur la réglementation des produits du tabac, les «Principes de base de la réglementation des produits du tabac» et le «Renforcement des capacités d'analyse en laboratoire», les cours fournissent des orientations claires sur la réglementation des produits du tabac conformément aux articles 9 et 10 de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac. Communiqué de l’OMS.

Le temps passé sur les écrans a peu d'impact sur les compétences sociales des enfants

En dépit du temps passé sur les smartphones et les médias sociaux, les jeunes d'aujourd'hui sont tout aussi socialement qualifiés que ceux de la génération précédente. Les compétences sociales sont toutefois légèrement plus faibles chez les enfants qui accèdent aux jeux en ligne et aux réseaux sociaux plusieurs fois par jour. Tels sont les résultats d’une étude menée par le professeur Douglas Downey et son équipe de l'université de l'État de l'Ohio publiée dans l'American Journal of Sociology. Article sur Bluewin.ch et article en anglais sur ScienceDaily.

Publicité pour l'alcool toutes les 35 secondes pendant le COVID-19

Publié par FARE, une Fondation australienne pour la recherche et l'éducation sur l'alcool, ce rapport (pdf, 12p) montre à quel point l'industrie de l'alcool utilise la pandémie de COVID-19 pour commercialiser ses produits. Six messages marketing clés ont été identifiés dans l'échantillon de publicités sur l'alcool analysé dans le rapport:

  • avoir facilement accès à l'alcool sans quitter son domicile (58 %)
  • économiser de l'argent (55%)
  • acheter plus (35%)
  • boire de l'alcool pendant la pandémie COVID-19 (24%)
  • utiliser l'alcool pour faire face, «survivre» ou se sentir mieux (16%)
  • et choisir des produits alcoolisés «plus sains» (14%).

Crise du coronavirus et écrans

L’utilisation des écrans et d’internet est au cœur du troisième point de situation publié par Addiction Suisse dans le cadre de la pandémie. Comme pour les deux dossiers déjà parus, ce point de situation regroupe des observations, des scénarios possibles et des recommandations. Communiqué.

Groupe de travail «Réduction des risques et COVID-19»

L’objectif de ce groupe de travail dirigé par Infodrog sera d'identifier les défis principaux auxquels les offres de réduction des risques font face, de développer des solutions et de publier des exemples de bonnes pratiques.

Impact du COVID-19 sur les services d'aide aux addictions en Europe

Ce compte-rendu (pdf, 21p) de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies présente un aperçu de l'évolution de la demande des services d'aide aux addictions durant la période de janvier à mars 2020 et donne un aperçu de l'impact de COVID-19 sur le comportement des personnes qui demandent de l'aide. Les premiers résultats indiquent une diminution de l’offre durant cette période, en raison notamment de la fermeture des centres ou de leur accès limité. Cette situation a toutefois été partiellement compensée par la technologie à distance et les interventions qui ont été adaptées à la situation.

Rapport de l’UNODC sur le marché des drogues pendant le COVID-19

Les mesures mises en œuvre par les gouvernements pour endiguer la pandémie de COVID-19 ont entraîné la perturbation des itinéraires du trafic de drogue selon les conclusions d'un rapport (pdf, 45p) sur les tendances du marché de la drogue lors de la crise du COVID-19, publié le 7 mai par ll'Office des Nations unies contre la drogue et le crime. Communiqué.

Lettre d’information d’Infoset

Le no de mai 2020 vient d'être diffusé. Cliquez ici pour vous y abonner.

Newsletter spéciale Coronavirus d’Infodrog

La situation actuelle en lien avec le coronavirus et les informations que nous recevons sont continuellement mises à jour. Les offres d'aide dans les addictions doivent donc s'adapter à la nouvelle situation et aux directives et trouver de nouvelles solutions pour rester en contact avec les personnes concernées. Infodrog vous soutient avec diverses offres et recueille des informations qui vous sont présentées dans sa newsletter spéciale no 2.

MonAdo.ch – Le site de prévention des addictions pour les parents

Cannabis, première ivresse alcoolique, odeur de cigarette ou toujours devant son écran … Que peuvent faire les parents pour que leur fils ou leur fille ne développe pas un usage problématique de substances psychotropes ou des écrans ? Certaines de ces questions ont connu une nouvelle actualité pendant le confinement. Le site www.MonAdo.ch a été adapté et complété pour épauler les parents. Communiqué d’Addiction Suisse.

Nouveau service de réduction des risques par poste

Créée en avril 2020, dans le contexte difficile du COVID, l’association réduction des risques par poste (RdRPP) a pour objectif de mettre en place, à l'échelle des cantons romands, un service fonctionnel de remise de matériel stérile à distance. Soutenue par le GREA, cette initiative pilote est disponible dans tous les cantons romands, sauf le canton de Vaud. Elle débute le 5 mai pour une durée de deux mois. Communiqué.
www.rdrpp.ch

Pandémie de COVID-19 et consommation d’alcool

Dans sa série de 5 points de situation sur les addictions en lien avec la crise actuelle, Addiction Suisse publie le point de situation en matière d’alcool, ainsi que les scénarios possibles pour les semaines et mois à venir.

Revue Swaps – Numéro spécial RDR et COVID-19

Devant l’ampleur de la crise sanitaire qui sévit et la radicalité des mesures prises par les pouvoirs publics pour l’enrayer, la revue Swaps fait le point dans son numéro 94 sur la manière dont les professionnels français de la réduction des risques et des soins affrontent sur le terrain le défi d’assurer dans des conditions inédites la continuité de la prise en charge des populations d’usagers de drogues les plus vulnérables.

«Il est temps de laisser les délinquants toxicomanes non violents sortir de prison»

Des lois pénales et correctionnelles obsolètes menacent la vie de plus de 1,6 million de personnes incarcérées pour des infractions non violentes. En libérant ces personnes afin de contrôler la pandémie de Covid-19 dans les prisons, les autorités de différentes parties du monde admettent implicitement que les peines infligées pour des délits liés aux drogues étaient inutilement dures et disproportionnées, et que de nombreuses personnes incarcérées auraient pu bénéficier de meilleures alternatives que la prison pour s’acquitter de leur devoir envers la société – si tant est qu’elles en aient un. Ainsi s’expriment les commissaires Dreifuss, Cardoso et Clark, de la Commission globale de politique en matière de drogues, dans un article paru dans le Bangkok Post.

Les Canadiens de moins de 54 ans boivent davantage d’alcool depuis le début du confinement dû à la pandémie de COVID-19

Selon un nouveau sondage commandé par le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) 25 % des Canadiens âgés de 35 à 54 ans et 21 % des 18 à 34 ans disent qu’ils boivent davantage d’alcool depuis qu’ils passent plus de temps à la maison en raison de la pandémie de COVID-19. Seuls 10 % des adultes âgés de plus de 54 ans affirment qu’ils boivent davantage d’alcool depuis qu’ils pratiquent la distanciation sociale et l’auto-isolement. Communiqué.

Questionnaire: Effets du COVID-19 sur la consommation de substances

Afin de mieux comprendre l'influence de la pandémie de COVID-19 sur la consommation de substances psychoactives et le marché illégal des drogues, Infodrog, en collaboration avec différents services spécialisés, a lancé un questionnaire. Il s'adresse principalement aux consommateurs récréatifs de drogues. Les résultats seront évalués et publiés périodiquement sur le site d'Infodrog.

Une approche holistique est la meilleure pour lutter contre la consommation non médicale de drogues, selon une étude

Les professionnels de la santé développent constamment de nouvelles façons d'aider les personnes dépendantes de la drogue ou de l’alcool à se sevrer de leur substance de prédilection. La plupart de ces programmes n’ont toutefois qu’un succès limité. Publiée dans la revue Psychology of Addictive Behaviors, une nouvelle étude révèle que les interventions qui adoptent une approche multidimensionnelle - s'attaquant aux obstacles biologiques, sociaux, environnementaux et de santé mentale à surmonter tout en luttant contre la dépendance de la personne concernée - fonctionnent mieux pour celles et ceux qui espèrent triompher de leur addiction. Article en anglais sur ScienceDaily et article en français sur citizenside.fr.

La galère des addictions durant le semi-confinement

L’isolement social inhérent au semi-confinement fait naître de nouvelles difficultés pour les personnes dépendantes de produits addictifs. Entre le stress, la solitude et la difficulté de se procurer certaines substances, les consommateurs souffrant d’addiction doivent surmonter de nouveaux problèmes durant cette crise sanitaire. Article sur RFJ, article sur RTN.

Plateforme «Sauvez des vies, protégez des personnes»

Lancée par le Groupe Pompidou, cette plateforme vise à partager des exemples de bonnes pratiques et de diffuser des réponses aux problèmes de drogues et d'addictions résultant du COVID-19 avec des personnes du monde entier.

Addictions & crise du coronavirus

La pandémie et les mesures prises par les autorités pour freiner sa progression ont bouleversé notre quotidien. Elles modifieront certainement aussi la situation en matière d’addictions. Pour répondre aux questions du grand public, Addiction Suisse fournit des conseils pratiques pour les personnes confinées et publie une série de 5 points de situation sur les addictions. Toutes ces informations peuvent être consultées sur sa page spéciale www.addictionsuisse.ch/coronavirus. Communiqué.

Solitude et manque: le coronavirus pèse sur le quotidien des toxicomanes

Les personnes les plus précarisées sont frappées de plein fouet par la pandémie de Covid-19. En Suisse, les toxicomanes se retrouvent encore plus isolés et la pénurie de drogues illégales met leur santé en péril. Médecins et associations se mobilisent. Article sur swissinfo.ch.

Travail social et coronavirus

Avenir Social a réuni sur sa page spéciale des informations concernant le coronavirus en relation avec le travail social, des questions juridiques ainsi que des propositions d’engagement solidaire.

Vivre sa dépendance à l’heure du confinement

La pandémie de Covid-19 impacte le quotidien de tous les Suisses. Pour les personnes dépendantes, à l’alcool ou à la drogue, cette situation peut être délicate. Si, pour l’heure, le marché de la drogue est encore alimenté, la rupture de stock, et toutes les conséquences qui en découlent, pourrait devenir réalité, dans les semaines à venir. Article dans Le Temps.

Dépliant d'information pour les consommateurs

Un dépliant (Word) informe les usagers qui visitent les établissements à bas seuil d'accessibilité des règles de conduite dans la situation actuelle. Le document a été fourni par Addiction Jura et peut être téléchargé. Les coordonnées de contact peuvent être modifiées dans le document Word.

Coronavirus: réduire le risque en arrêtant de fumer

Le tabagisme est incontestablement un facteur de risque important pour de nombreuses maladies respiratoires. Les fumeurs présentent un risque nettement plus élevé de BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive). En Suisse, environ 400 000 personnes souffrent de la BPCO. Le COVID-19 est également une maladie pulmonaire, tout comme la grippe saisonnière, relativement inoffensive en comparaison, est une maladie respiratoire. Le tabagisme affaiblit le système immunitaire et augmente le risque de grave évolution des maladies respiratoires, qu’il s’agisse du COVID-19 ou de la grippe saisonnière. Communiqué de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme.

Victimes confinées avec leur agresseur, le cauchemar!

Que se passe-t-il lorsque les portes des chaumières sont fermées à double tour? Si l’espoir d’enrayer la pandémie de Covid-19 réside dans le confinement des populations, l’isolement laisse aussi plus de marge de manœuvre à des conjoints violents. Les organisations d’aide aux victimes sont préoccupées Article sur swissinfo.ch.

Le 147 est là pour les enfants et les jeunes

En raison de la crise actuelle liée au corona, la plupart des jeunes sont chez eux, isolés de leur cercle d’amis. Les incertitudes suscitées par la crise pèsent sur le moral des jeunes qui traversent déjà une phase critique de leur vie. Les conflits familiaux ne peuvent plus être évités, et l’enseignement sous forme numérique exige une bonne dose d’autodiscipline. Dans la situation actuelle, Conseils + aide 147 et le service «Chatter entre jeunes» de Pro Juventute restent joignables 24 heures sur 24 pour les jeunes. Communiqué.

Coronavirus et droits humains

Le coronavirus nous affecte toutes et tous, dans le monde entier. Il est à l'origine de nombreuses souffrances et d'insécurités. Mais il rapproche aussi les gens − non pas physiquement, mais par beaucoup de solidarité et de soutien mutuel. Cette page d’Amnesty international regroupe ses communications, recherches et publications relatives à la pandémie mondiale, ainsi qu'aux implications de celle-ci en matière de droits humains.

Lettre d'information d'avril 2020 - Spéciale COVID-19

Entièrement consacrée à la crise actuelle liée au Coronavirus, la lettre d'information d'Infoset d'avril 2020 est dès à présent à disposition sur notre site. Cliquez ici pour vous y abonner.

EMCDDA – Les effets du COVID-19 sur les consommateurs de drogues

Ce document de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) rend compte des risques émergents liés à la pandémie COVID-19 pour les personnes qui consomment des drogues et celles qui leur fournissent des services, et vise à promouvoir l'action professionnelle dans une perspective européenne.

Consommation de cannabis et Coronavirus (COVID-19): des risques accrus de contamination

La pandémie et la propagation du COVID-19 inquiète les milieux de prévention des dépendances. A juste titre ! Quelle que soit la forme de présentation des produits, les risques de transmissions sont très importants. Stop-Cannabis.ch donne des conseils et recommandations pour les fumeurs et consommateurs de cannabis.

CDAS – Gestion du coronavirus

La Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales a mis en ligne une page spéciale sur la gestion du coronavirus qui vise à coordonner les activités des cantons et à clarifier les questions en suspens dans leurs domaines de compétence.

CSIAS – Mise à jour des recommandations concernant l’aide sociale pendant les mesures contre l’épidémie

La Conférence suisse des institutions d’action sociale a publié des recommandations qui valent pour la période de «situation extraordinaire» décrétée le 16 mars par le Conseil fédéral.

Recommandations pour les usagers de drogues de l’ONUDC

L’Office des Nations Unies contre les Drogues et le Crime a émis des recommandations concernant le traitement, les soins et la réinsertion des personnes atteintes de troubles liés à l'usage de drogues dans le contexte de la pandémie COVID-19.

Santé mentale et COVID-19

Comment rester en bonne santé mentale dans le contexte de la crise du nouveau coronavirus et du semi-confinement qui en découle ? La campagne Santépsy – menée par les cantons latins et la Coraasp sur mandat de Promotion Santé Suisse – et son partenaire ciao.ch – site d’information, d’aide et d’échange pour les 11-20 ans de Suisse romande – s’adaptent aux circonstances inédites. Conjointement, ils proposent des conseils à la population et relayent des ressources concrètes et fiables pour prendre soin de soi. Communiqué.

Addictions et confinement: le réseau des addictions se mobilise

Face à la crise sanitaire du COVID-19 et aux défis que cela représente pour les personnes touchées par une problématique d’addiction et pour leurs proches, Addiction Suisse, le GREA et la Croix-Bleue romande proposent une liste non-exhaustive des principales offres de consultations accessibles à distance répartie entre services de consultation en ligne, hotlines, offres de conseil et d’accompagnement spécialisé, conseil et soutien pour les enfants, les parents et les proches et groupes d’entraide. Cette liste sera mise à jour régulièrement par le GREA.

Confinement et consommation d’alcool – Sondage de la FVA

 La crise liée à la pandémie de COVID-19 nous contraint à adapter nos comportements au quotidien y compris concernant notre consommation d’alcool. La fermeture des établissements publics, la limitation des contacts sociaux et le stress, voire l’angoisse provoquée par la situation particulière à laquelle nous sommes tous confrontés, peut avoir un effet sur notre rapport à l’alcool. C’est pourquoi la Fédération vaudoise contre l’alcoolisme (FVA) a lacé un sondage sur les réseaux sociaux qui permet à tout un chacun de réfléchir à ses motivations, aussi bien de consommation ou de non-consommation d’alcool, dans ces conditions particulières. Communiqué de la FVA.

COVID-19 – Recommandations SSAM sur les traitements de substitution

La Société suisse de médecine de l’addiction (SSAM) livre ses recommandations au sujet des traitements agonistes opioïdes (TAO). Elles reflètent l’état actuel des pratiques sans se substituer à la consultation des recommandations cantonales spécifiques.

Addictions et COVID-19: Pistes d’action proposées par les professionnels

La pandémie du COVID-19 pose des questions urgentes dans le domaine des addictions. Au contact du terrain, les professionnels des addictions proposent des pistes d’action pour y faire face. Un document (pdf, 4p) rédigé par le GREA, le Fachverband Sucht, Ticino Addiction, Addiction Suisse et la SSAM apelle à une protection renforcée des usagers et des professionnels ainsi qu' à une plus grande souplesse dans l’application des règles. Il s’inscrit en soutien aux acteurs publics et associatifs qui sont nombreux à s’engager avec force et pragmatisme.

Marre de tourner en rond? Bougez avec Unisanté!

Même lorsqu’on reste chez soi, bouger est essentiel. Unisanté met en place de l’activité physique à domicile en direct, pour les Seniors (mais pas que!) sur sa chaîne YouTube. Tous les lundis, mercredis et vendredis à 10h, les spécialistes en activités physiques adaptées (APA) d’Unisanté proposeront des exercices d’étirements, de renforcement musculaire, de coordination et de cardio d’intensité légère à modérée. Communiqué.

COVID-19 – Poursuite des activités de réduction des risques

Correlation - Le réseau européen de réduction des risques et l'Association eurasienne de réduction des risques, en collaboration avec la Fondation Rights Reporter, ont publié une position commune (en anglais) sur la poursuite des services de réduction des risques pendant la crise du COVID-19.

COVID-19 – Recommandations pour les usagers de drogue

L’INPUD, International Network of People who Use Drugs, a publié des recommandations de réduction des risques pendant la crise sanitaire de COVID-19 à l’attention de la communauté mondiale des usagers de drogues. Le GREA les a publiées sous forme d’affiche

COVID-19 – Offre des centres d'accueil bas seuil en Suisse

Les centres d'accueil bas seuil ont réduit leur offre en raison de la crise actuelle. Infodrog actualise en continu la liste des centres d’accueil ouverts et de leurs conditions d’admission. Une liste des emplacements des automates à seringues est également disponible sur infoaddictions.ch.

COVID-19 – Les offres de drug checking sont fermées en Suisse

En raison de la situation actuelle, les offres de drug checking en Suisse sont provisoirement fermées. Plus d’informations, notamment pour les usagers, sur le site d’Infodrog.

COVID-19 – Ressources utiles pour les institutions

INSOS Suisse, l'association de branche nationale des prestataires de services pour personnes en situation de handicap vient de créer une page consacrée au coronavirus, dans laquelle les informations, les liens et les documents importants pour les institutions ont été compilés. Une FAQ rassemble également les questions les plus fréquentes.

Coronavirus: Genève s’active pour protéger les sans-abri

Entre promiscuité et manque d’hygiène, les personnes en situation de précarité sont particulièrement exposées au virus. Face à l’urgence, la ville a décidé de réquisitionner la caserne des Vernets pour les accueillir. Article dans Le Temps.

COVID-19 et traitement basé sur la substitution

Les Centres de traitement basés sur la substitution (avec prescription de diacétylmorphine ou d’autres médicaments de substitution) sont confrontés à d’énormes défis en raison de la crise du sanitaire actuele. L'OFSP a pris position dans une lettre (pdf, 2p) envoyée aux responsables des centres HeGeBe par rapport aux questions qui se posent au sujet du COVID-19.

Canada – Les ventes de cannabis s’envolent

Les magasins et les sites de vente de cannabis sont pris d'assaut par des consommateurs cherchant à échapper à la déprime liée au coronavirus. Article dans la Tribune de Genève.

Les drogues dans tous leurs états

Issu d'une nouvelle collaboration entre l'UNIGE et le GREA, le numéro 46 de la collection Sociograph de l'Institut de recherches sociologiques (IRS) de l’Université de Genève donne une vision pluridisciplinaire de la gestion des drogues aujourd'hui et de la prohibition.

L’alcoolodépendance illustrée avec douceur pour sensibiliser les enfants

Plus de 100 000 enfants grandissent dans notre pays dans une famille où l’un des parents au moins est dépendant à l’alcool. Visant à sensibiliser les enfants au problème de l’alcoolodépendance, cet ouvrage au ton délicat intitulé «Elena entre en jeu» a été traduit de l’allemand et adapté par la Croix-Bleue romande. Informations complémentaires et commande du livre sur le site de la Croix-Bleue romande. Article dans 24 Heures.

Santé: Statistique de poche 2019

Publiée par l’Office fédéral de la statistique, cette statistique de poche (pdf, 44p) propose un survol synthétique des données statistiques disponibles en 2019 pour le domaine de la santé.

Rapport de l’Organe international de contrôle des stupéfiants pour 2019

L’OICS, l’Organe international de contrôle des stupéfiants (International Narcotics Control Board en anglais) vient de publier son rapport annuel (pdf, 158p) pour l’année 2019. Le chapitre thématique du rapport porte sur l’amélioration des services de prévention et de traitement destinés aux jeunes. Le rapport 2019 est complété par deux rapports techniques intitulés «Stupéfiants: Évaluations des besoins du monde pour 2020 – Statistiques pour 2018» et «Substances psychotropes: Statistiques pour 2018 – Prévisions des besoins annuels médicaux et scientifiques».

Fiches d'information sur l'état de la lutte antitabac en Europe

La 8ème Conférence européenne sur la lutte anti-tabac "European Conference on Tobacco or Health" (ECToH) s'est tenue à Berlin du 19 au 22 février 2020. A cette occasion, le Centre allemand de recherche sur le cancer a préparé une série de fiches d'information en anglais sur divers aspects de la prévention du tabagisme en Europe. Toutes les fiches d'information sont également regroupées dans un seul document (pdf, 15p).

Soutenir les frères et sœurs de jeunes qui ont une consommation problématique

Les frères et sœurs de jeunes qui présentent une consommation problématique de substances psychotropes sont souvent seuls avec leur souffrance. Ils risquent de présenter des troubles psychiques ou de développer eux-mêmes des consommations problématiques. Sur le plan national, il n’existait encore aucun soutien spécifique pour ce groupe cible. Addiction Suisse comble cette lacune à travers une nouvelle offre d’informations et de conseils en ligne à leur intention sur ciao.ch et un guide pour les parents. Communiqué.

Examiner les effets de la technologie numérique sur la santé mentale

Le temps passé à utiliser la technologie numérique et les médias sociaux a-t-il un effet négatif sur la santé mentale, en particulier celle des adolescents? Dans cet article paru dans la revue Nature, deux scientifiques discutent de la question et de la façon dont les appareils numériques pourraient être utilisés pour améliorer le bien-être.

Le marketing de l'alcool favorise la consommation d'alcool chez les jeunes

Selon les experts de la santé, les publicités pour l'alcool incitent les mineurs à boire et devraient être mieux réglementées. Les gouvernements devraient en conséquence abandonner les pratiques souvent fragmentaires et volontaires de restriction en matière de marketing de boissons alcoolisées et créer une législation qui limite l’influence de la publicité et l’attrait de ses messages sur la jeunesse. Article sur Eurocare, étude publiée dans le Journal of Studies on Alcohol and Drugs.

Le baclofène pour le sevrage alcoolique

Une nouvelle revue systématique Cochrane portant sur l’utilisation du baclofène dans le traitement du syndrome de sevrage alcoolique a été publiée. Les auteurs disent cependant ne pas pouvoir tirer de conclusion au sujet de l’efficacité et de l’innocuité du baclofène dans la gestion du sevrage alcoolique, la qualité des données probantes étant très faible. Résumé en français.

Urgences hospitalières liées à la drogue en Europe

Publié par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA), ce rapport présente les dernières observations d'un réseau d'hôpitaux sentinelles à travers l'Europe sur les urgences hospitalières liées à la drogue. Les données révèlent que les substances les plus couramment impliquées dans les cas d’intoxication aiguë comprennent l'héroïne, la cocaïne et le cannabis. Des médicaments sur ordonnance sont fréquemment signalés. Le rapport met également en lumière d'autres aspects des urgences liées à la drogue, tels que les caractéristiques cliniques, les différences géographiques et les aspects démographiques.

Lettre d’information d’Infoset

Le no de mars 2020 vient d'être diffusé. Cliquez ici pour vous y abonner.

Consommation de cannabis: récréative ou motivée par des raisons de santé?

Sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), l’Institut suisse de recherche sur la santé publique et les addictions (ISGF) a mené une étude visant à interroger des personnes consommant du cannabis pour des raisons médicales ou récréatives. Au total, les réponses de 335 personnes ont été analysées. La Suisse romande y est sous-représentée, ce qui limite les considérations régionales. L’étude tend à indiquer que la gamme actuellement disponible de médicaments contenant des cannabinoïdes doit être élargie; en effet, près de deux tiers des personnes interrogées consomment également des produits au cannabis non prescrits en raison de leur meilleure efficacité. Etude avec résumé en français (pdf, 92p) et fiche d’information (pdf, 2p).

Autogestion: les échanges avec des pairs font leurs preuves

Le forum SELF d’octobre 2019 était consacré au thème «Promotion de l’autogestion: exemples de bonnes pratiques lors de maladies non transmissibles, d’addictions et de maladies psychiques». Le rapport (pdf, 21p) sur les résultats de cet événement est désormais disponible. Article sur Spectra online.

Newsletter d’Infodrog

La lettre d’information de février d’Infodrog, la Centrale nationale de coordination des addictions, vient de paraître.

France – Les pratiques professionnelles dans le champ des addictions

En vue de contribuer au développement des connaissances relatives aux pratiques professionnelles dans le champ des addictions, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) réalise une première série de quatre études portant sur les interventions déployées auprès de quatre catégories de publics vulnérables: les jeunes, les femmes, les usagers en grande précarité et les populations placées sous main de justice. Dans ce cadre, une revue de la littérature a été réalisée afin de réunir les connaissances disponibles issues des travaux en sciences humaines et sociales conduits par les chercheurs français. La présente note (pdf, 17p) en expose les principaux résultats.

Les parlementaires du Conseil de l'Europe abordent la question de la politique en matière de drogues et des droits de l'homme

Lors de sa réunion du 15 novembre 2019, la Commission des questions juridiques et des droits de l'homme de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté un rapport historique intitulé « Politique en matière de drogues et droits de l’homme en Europe : une étude de référence ». Le rapport (pdf, 20p) souligne que les politiques purement répressives ont conduit à de nombreuses violations des droits de l'homme, telles que la discrimination, le recours excessif à la force, des peines disproportionnées ainsi que des phénomènes de surpopulation carcérale, avec un impact particulièrement nocif sur la santé publique. Communiqué du Groupe Pompidou.

L’offre en matière de réduction des risques liés à la consommation de substances illicites dans le canton de Vaud: un état des lieux

La réduction des risques (RdR) – 4ème pilier de la politique suisse en matière de drogues – regroupe les interventions, les programmes et les politiques dont l’objectif est de réduire les risques sanitaires, sociaux et économiques de la consommation de substances psychoactives licites ou illicites pour les individus, les communautés et les sociétés. Il s’agit d’interventions pragmatiques qui visent à protéger les consommateurs en phase active de consommation. Cette publication (pdf, 6p) de l’IUMSP présente un état des lieux des interventions et programmes de réduction des risques liés à la consommation de substances illicites existants aujourd’hui dans le canton de Vaud.

La Commission européenne publie une évaluation sur la taxation du tabac dans l'UE

La Commission européenne a publié une évaluation des règles de l'UE (directive 2011/64/UE du Conseil) en matière de taxation du tabac. Elle souligne que si les règles actuelles fonctionnent bien en termes de prévisibilité et de stabilité des recettes fiscales des États membres, elles ne sont plus aussi efficaces pour dissuader la consommation. Le nombre élevé de fumeurs dans l'UE reste un sujet de préoccupation important, puisque 26 % de la population adulte totale de l'UE et 29 % des jeunes Européens âgés de 15 à 24 ans fument. L'évaluation souligne également que l'émergence de nouveaux produits, tels que les e-cigarettes, les produits du tabac chauffés et les nouveaux produits créant une dépendance, révèle les limites du cadre juridique actuel. Article sur BFM Business.

Berne – Oui à la nouvelle loi cantonale sur les jeux d’argent, mais quelques restrictions

La Commission de la sécurité du Grand Conseil bernois accueille favorablement la nouvelle loi cantonale sur les jeux d’argent. La majorité de la commission souhaiterait néanmoins autoriser les paris sportifs locaux et supprimer la coopération au développement de la liste des domaines d’affectation du Fonds de loterie. La commission approuve les demandes d’adhésion au concordat national et au concordat régional sur les jeux d’argent. Communiqué.

La part des gros fumeurs s'est réduite de moitié en 25 ans

En 2017, les fumeurs représentaient 27% de la population. Si leur part est restée relativement stable ces dernières années, leurs habitudes de consommation ont changé. La part des gros fumeurs, soit des personnes qui fument au moins 20 cigarettes par jour, s’est réduite de moitié ces 25 dernières années. Dans le même temps, les différences sociales dans la consommation de tabac se sont accentuées, au détriment des personnes sans formation postobligatoire. Communiqué de l’Office fédéral de la statistique.

Référentiel QuaTheDA 2020

Le Référentiel QuaTheDA 2020 est disponible en ligne en allemand et en français. La version imprimée pourra être commandée dès la mi-mars et les versions italiennes en ligne et imprimée seront publiées entre les mois de mars et d’avril 2020. Des cours d’introduction à la norme QuaTheDA 2020 sont en outre organisées en français et en allemand. Plus d’informations sur le site d’Infodrog.

Une substance 30 fois plus puissante que le THC découverte dans le cannabis

Une nouvelle étude menée en laboratoire par des chercheurs de l'Université de Modène a mis en évidence un composé du cannabis, inconnu jusqu’ici. La substance découverte est potentiellement 30 fois plus puissante que le THC, le composé psychoactif le plus étudié dans la marijuana. Par ailleurs, les scientifiques italiens ont également découvert un deuxième composé inconnu jusqu’alors, qu’ils ont nommé CBDP. La substance tient son nom du CBD puisqu’elle en serait la cousine. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Nature, Scientific Reports. Article sur RTBF Info, article sur CNN.

Evaluation de la réduction des risques en Europe par la société civile en 2019

Edité par Correlation - European Harm Reduction Network (C-EHRN), le but de ce premier rapport de suivi (pdf, 112p) est d'enrichir la base d'informations et de connaissances sur les interventions de réduction des risques en Europe du point de vue des organisations de la société civile, c'est-à-dire des organisations qui travaillent directement pour et avec les personnes qui consomment des drogues.

Le traitement de l'hépatite C chez le médecin de famille

Les conséquences de l’infection par le virus de l’hépatite C sont nombreuses et vont bien au-delà des maladies hépatiques. Les personnes touchées doivent dès lors être dépistées et traitées activement. Le projet HepCare d’Hépatite Suisse aide les médecins de famille à mettre en œuvre eux-mêmes les nouveaux traitements de l’hépatite C, simples et hautement efficaces, dans leurs cabinets. Article dans Primary and Hospital Care.

Nouvelle convention sur les jeux d'argent dans les cantons romands

La Conférence romande de la loterie et des jeux (CRLJ) a adopté le 30 janvier 2020 la nouvelle convention sur les jeux d'argent, qui permettra de mettre en application la loi fédérale acceptée en 2018. La Loterie romande sera désignée comme exploitante exclusive des jeux de loterie et de paris sportifs sur le territoire romand. Les six cantons romands devront avaliser le texte et se doter d'une loi cantonale d'application d'ici la fin de l'année. Article sur RTS Info.

Feu vert aux études sur le cannabis

Le 31 janvier 2020, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) s’est ralliée aux propositions du Conseil fédéral, décidant d’autoriser la remise contrôlée de cannabis à des fins récréatives dans le cadre d’études. Elle a fixé les conditions pour les projets pilotes et propose en outre que seuls les produits cannabiques issus de l’agriculture biologique suisse puissent être utilisés lors de ces projets. Communiqué.

Le crystal meth, un enjeu de santé publique au Nouveau-Brunswick

Des intervenants remarquent que la consommation de méthamphétamine en cristaux est en hausse à Moncton, au Nouveau-Brunswick. la consommation de cette drogue y est devenue un véritable fléau. De plus, il est difficile de trouver de l'aide en ce qui concerne ce genre de sevrage dans la région. Il n'y a qu'un centre de désintoxication dans le Grand Moncton, et comme il traite principalement l'alcoolisme, la dépendance à la méthamphétamine en cristaux demeure non traitée. Article sur Radio-Canada.

Semaine nationale d’action du 10 au 16 février 2020 – Enfants de parents dépendants: comment les soutenir?

Durant cette semaine, 38 actions d’information et de sensibilisation sont organisées par différentes institutions dans 12 cantons romands et alémaniques. Informations complémentaires sur le site d’Addiction Suisse et liste des activités régionales.

France – L’expérimentation thérapeutique du cannabis prévue pour «septembre»

L’expérimentation du cannabis thérapeutique en France devrait débuter en septembre. Elle concernera 3 000 patients qui souffrent de maladies graves – certaines formes d’épilepsie, de douleurs neuropathiques, d’effets secondaires de chimiothérapie, de soins palliatifs ou de scléroses en plaques. Ils consommeront du cannabis sous forme d’huile ou de fleurs séchées: la voie fumée a été écartée à cause des effets nocifs de la combustion sur la santé. Article dans Le Monde.

Étude pilote de l'EMCDDA sur les homicides liés à la drogue en Finlande, aux Pays-Bas et en Suède

Cette publication fait suite au rapport conjoint de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) et d’Europol sur le marché des drogues dans l’Union Européenne en 2019. Il s’appuie sur la recherche académique et les données 2017 concernant les homicides liés à la drogue établies aux niveaux national et européen/international et présente une analyse comparative des résultats de la collecte pilote de données sur les homicides, menée en Finlande, aux Pays-Bas et en Suède. Communiqué.

Genève – Campagne sur l’outil de consommation «MES CHOIX ALCOOL»

Depuis janvier, la Fegpa mène une vaste campagne d'information sur le programme de consommation contrôlée Mes Choix Alcool, disponible depuis plusieurs années dans tous les cantons romands et la Berne francophone sous l'appellation Alcochoix+. Arborant un visuel interrogateur autour du vin, la campagne genevoise invite à réfléchir à sa propre consommation et à solliciter un entretien en cas de besoin. Informations complémentaires sur le site du GREA.
www.meschoixalcool.ch

Consommation de substances addictives chez les élèves

La consommation d’alcool, de tabac et d’autres substances psychoactives peut avoir un impact négatif sur la santé des élèves à court ou long terme. Menée à intervalles réguliers, l’étude HBSC révèle si les adolescents consomment des substances addictives et de quelle manière. Elle montre aussi que la probabilité de consommation de telles substances n’est pas la même pour tous. Article sur Spectra online.

Genève interdit la vente de cigarettes et d'e-cigarettes aux mineurs

Genève durcit sa réglementation sur le tabac et les produits assimilés au tabac. Le Grand Conseil a voté le 17 janvier 2020 à l'unanimité un projet de loi (LTGVEAT 12385) interdisant la vente de cigarettes et de cigarettes électroniques aux mineurs. Article sur RTS Info.

Lettre d’information d’Infoset

Le no de février 2020 vient d'être diffusé. Cliquez ici pour vous y abonner.

Cinéma suisse – «Platzspitzbaby», la soif de vivre d’une enfant de toxicomane

Un film de fiction s’intéresse pour la première fois aux scènes ouvertes de la drogue présentes en Suisse au début des années 1990. «Platzspitzbaby», inspiré d’une histoire vraie, raconte l’amour d’une jeune fille pour sa mère toxicomane et son combat pour rester avec elle. Article sur swissinfo.ch.

Panorama Suisse des Addictions 2020 – Confusion autour des produits addictifs

Environ 15 millions de verres d’alcool, plus de 25 millions de cigarettes et plus d’un demi-million de joints contenant du cannabis illégal sont consommés chaque jour en Suisse. Les personnes qui souhaitent boire, fumer ou se procurer des drogues illégales ou des médicaments psychoactifs font face à une offre quasi illimitée, souvent vantée à coups de publicités agressives. Le Panorama Suisse des Addictions 2020 (pdf, 38p) fait une nouvelle fois le tour des connaissances les plus récentes dans le domaine des produits, des usages problématiques et des dépendances. Communiqué d’Addiction Suisse et article sur RTS Info.

TripApp: La dernière appli mobile innovante pour rendre l’usage de drogues plus sûr

Lancée en décembre 2019 et disponible à ce jour en Espagne, en Italie et en Allemagne, l'application gratuite TrippApp partage en temps réel des données du Trans-European Drug Information Project (TEDI), un réseau international de contrôle des drogues illicites. Elle recueille également des données auprès des consommateurs qui contrôlent leurs propres substances à l’aide de kits de réactifs ou de bandelettes de test. Les données sont mises à jour en continu afin d'alerter les consommateurs lorsque des lots de substances frelatées ou à haut risque sont détectés dans leur région. Cette application a été développée par un consortium de trois ONG et est soutenue par le programme de l’Union européenne Erasmus+. Article sur Filter.

La majorité des fumeurs de joints s’auto-régulent

Pour limiter la consommation de cannabis, une grande majorité des consommateurs de cannabis utilisent avec succès des stratégies d'autorégulation. En témoignent les résultats d'une étude (allemand, pdf, 9p) réalisée par l'Institut de psychologie de l'Université de Berne pour le compte de la Direction de l'éducation, des affaires sociales et du sport. Au total, 1060 personnes ont participé à l'étude par questionnaire. Article dans la Tribune de Genève.

Abandon de l'outil de gestion de projet quint-essenz

Promotion Santé Suisse désactivera l’outil de gestion de projet en ligne et la plateforme communauté à la fin de 2020, en raison de la faible utilisation par le grand public de ces deux domaines et du coût élevé de leur gestion. L’exploitation de la plateforme pour les demandes de soutien de projets et les bases de la plateforme sera cependant poursuivie. Communiqué.

Le Tessin fera timbrer la pause cigarette à ses fonctionnaires

Dès le 1er février, le gouvernement entend réglementer les arrêts de travail de quelques minutes pris de façon répétée pour fumer, qui s’ajoutent aux deux pauses quotidiennes de quinze minutes prévues pour tous. Les employés de l’Etat qui souhaitent griller une cigarette devront désormais pointer avant de sortir fumer. Une première nationale. Article dans Le Temps.

Méthamphétamine en Europe: évaluation des menaces EMCDDA-Europol

Cette publication donne un aperçu complet du marché de la méthamphétamine dans l'Union européenne et évalue la situation actuelle des menaces par rapport aux tendances actuelles de la production, du trafic et de la distribution. Elle fait suite au rapport conjoint de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) et d’Europol sur le marché des drogues dans l’Union Européenne en 2019. Communiqué.

La Société civile demande au nouveau parlement européen de mettre les questions de drogues au cœur de ses priorités

Lors d’un séminaire qui s’est le 5 décembre 2019 à Bruxelles, le forum européen de la société civile a montré la nécessité pour le parlement européen de faire des politiques drogues, fondées sur la science et les droits humains, l’une de ses priorités. Article sur le site de la FEDITO BXL.

Le marché du cannabis sous la loupe

Une équipe interdisciplinaire de chercheurs d’Addiction Suisse, de l’Ecole des Sciences Criminelles (UNIL) et d’Unisanté s’intéresse au marché des stupéfiants vaudois. Après l'héroïne et les stimulants, les travaux ont cette fois porté sur le cannabis. Son marché est le plus important parmi les stupéfiants mais le chiffre d’affaire reste inférieur à celui de la cocaïne. Rapport de recherche (pdf, 134p), communiqué d’Addiction Suisse et article sur RTS Info.

Du Mexique au Tessin, les tentacules de la mafia

Trafic de drogue, d'armes ou de sexe, les mafias œuvrent dans la violence et l'illégalité. Les gangsters fascinent pourtant toujours plus, et ont de l'influence jusque dans les sphères du pouvoir. Du Mexique à la Suisse, en passant par la Russie et l'Italie, cette série de la RTS en cinq volets, dont l’un consacré aux femmes, vise à décrypter les réseaux criminels internationaux.

Bilan de la 30e Opération Nez Rouge

Un nouveau record de bénévoles a été atteint pour cette 30e opération de Nez Rouge avec l’engagement de 10 700 personnes (102%). De plus, 16 800 transports (99%) ont assuré la sécurité de 35 200 personnes raccompagnées chez elles en toute sécurité (99%). Communiqué de Nez Rouge Suisse.

La psilocybine dans le traitement de la dépression

La plus grande étude contrôlée de la psilocybine - l'ingrédient psychoactif des champignons magiques a trouvé le composé sans danger pour la consommation humaine, rapprochant les chercheurs du développement d'un traitement à base de psilocybine pour la dépression. Les volontaires qui ont reçu des doses du composé psychédélique n'ont en effet éprouvé aucun effet indésirable grave lors des essais cliniques de phase un au Kings College de Londres (KCL). Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration a approuvé des tests cliniques de la psilocybine. Des études de phase deux sont actuellement en cours et des participants sont recrutés au Royaume-Uni, au Canada, aux Pays-Bas et aux États-Unis. Article dans The Independent et article sur Slate.fr.

L’OMS prévoit pour la première fois une baisse du nombre d’hommes fumeurs dans le monde

C’est une première dans la lutte contre le tabagisme. Le nombre d’hommes consommant du tabac dans le monde devrait diminuer en 2020 pour la première fois, s’est réjouie l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un rapport rendu public le 19 décembre 2019. Il va reculer aussi en Suisse. Depuis près de 20 ans, le total des consommateurs de tabac a baissé grâce aux femmes d'environ 60 millions, passant de 1,397 milliard en 2000 à 1,34 milliard en 2018. Communiqué de l’OMS et article dans 20 Minutes.

Appel à participer à un projet franco-suisse sur le résidentiel

Le GREA est en train de mener, conjointement avec la Fédération Addiction en France, une étude visant à analyser le rôle du résidentiel selon une perspective ascendante qui intègre pleinement la perception et parole des usagers, des professionnels et des partenaires. Les institutions du domaine du traitement résidentiel des addictions ainsi que les bénéficiaires intéressés sont invités à y participer. Communiqué du GREA.

Genève – Les hébergements d'urgence pour sans-abri resteront ouverts

Quatre des six sleep-in - lieux d'accueil d'urgence nocturnes - devaient fermer leurs portes à la fin janvier, faute de financement. Près de 110 personnes se seraient ainsi retrouvées à la rue sans endroit où dormir et se réchauffer. Ces lieux pourront finalement rester ouverts grâce à un accord entre le Canton, la Ville de Genève, le Collectif d'associations pour l'urgence sociale (CAUSE) et l'Association des communes genevoises (ACG). Article dans la Tribune de Genève. Première Ligne a par ailleurs fait le bilan du sleep-in pour usagers de drogue, ouvert il y a trois mois au Quai 9, dans son journal d’information de décembre 2019.

Légalisation du cannabis à usage récréatif et prescription d’opioïdes aux Etats-Unis

Une étude a examiné les corrélations entre la légalisation du cannabis à usage récréatif et prescriptions d'opioïdes aux Etats-Unis, pour la période de 2010–2017. Il s’agissait de vérifier deux hypothèses, la première affirmant la consommation de cannabis à des fins médicales peut remplacer la consommation d'opioïdes sur ordonnance et la deuxième soutenant que la consommation de cannabis à usage récréatif est associée à une augmentation des risques d’abus d'opioïdes sur ordonnance. Les conclusions des chercheurs suggèrent toutefois que la légalisation du cannabis à usage récréatif n'a pas entraîné d'augmentation perceptible des prescriptions d'opioïdes.

Un retraité suisse sur cinq prend des somnifères

La consommation de somnifères chez les personnes âgées est trop élevée en Suisse, notamment chez les femmes, selon une étude menée par le Centre universitaire de médecine générale et santé publique de Lausanne (Unisanté) et publiée dans la revue BMJ Open. Une personne de plus de 65 ans sur cinq a pris des benzodiazépines en 2017. Leur consommation est plus élevée dans les cantons latins. Article dans La Liberté.

Berne – Motion pour interdire la cigarette dans les aires de jeux pour enfants

Des députés issus de six partis différents ont déposé une motion (166.2019) auprès du Grand Conseil bernois pour interdire la cigarette dans les aires de jeux pour enfants. Le Conseil exécutif a toutefois rappelé que la protection de la santé est aussi du ressort des communes et veut analyser la question avec celles-ci avant de prendre une décision. Article dans 20 Minutes.

Approche de santé publique des jeux d’argent

Le Centre du jeu excessif (CHUV/Lausanne) et la National Problem Gambling Clinic de Londres coéditent l’ouvrage «Harm Reduction for Gambling : A Public Health Approach». Synthèse des connaissances et enjeux actuels, cet ouvrage collectif pose les jalons d’une politique des jeux d’argent fondée sur l’interdisciplinarité et les droits humains.

Etats-Unis: l’Illinois a légalisé le cannabis

Après la Californie, le Colorado ou le Massachusetts, l’Illinois devient le 11e Etat à légaliser la consommation récréative de marijuana pour les personnes de plus de 21 ans. Article sur Arc Info.

Plateforme Stopsmoking.ch

La nouvelle plate-forme nationale Stopsmoking.ch rassemble des informations, des conseils et des offres d'aide pour arrêter de fumer - et soutient ainsi les fumeurs en route vers une nouvelle année sans fumée. Communiqué de l'Association suisse pour la prévention du tabagisme.

La vie quotidienne d’un héroïnomane suisse

La politique progressiste de la Suisse en matière de stupéfiants a non seulement éliminé la scène ouverte de la drogue, mais elle a aussi sauvé la vie de nombreux toxicomanes. Les consommateurs d’héroïne ont ainsi été éclipsés de la scène publique. Comment vivent-ils aujourd’hui ? Un livre propose quelques réponses: l’écrivain suisse Roland Reichen et son frère toxicomane Peter Reichen ont écrit un ouvrage (en allemand) dans lequel ils racontent le quotidien de ce dernier. Article sur swissinfo.ch.

Valais – Prévention spécialisée et soutien en entreprise

Le secteur ambulatoire d’Addiction Valais développé une nouvelle offre de prévention spécialisée et soutien en entreprise. Elle englobe des séances d’information, des cours de sensibilisation, du coaching individuel ou collectif, de l’analyse de risque et de l’évaluation spécialisée, de l’expertise dans le soutien à la politique RH en matière d’addictions et aux ressources humaines de l’entreprise. Dépliant (pdf, 4p).

Alcool, autres drogues et santé - Connaissances scientifiques actuelles

Le numéro juillet - août 2019 (pdf, 7p.) de la lettre d’information du service d’alcoologie du CHUV vient d’être publié.

Cigarettes électroniques: une utilisation à risque

En ce moment, les cigarettes électroniques font beaucoup parler d’elles en raison de plusieurs décès aux États-Unis. L’Association suisse pour la prévention du tabagisme (AT) s’est entretenue avec Reto Auer – médecin généraliste et professeur en médecine de premier recours aux Universités de Berne et de Lausanne – pour connaître les risques que ces produits représentent. Article.

Le marché des drogues dans l’Union Européenne: rapport 2019

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) vient de publier conjointement avec Europol la 3e édition de son rapport (pdf, 260p) sur le marché des drogues dans l’Union Européenne. Communiqué.

Newsletter d’Infodrog

La lettre d’information de décembre 2019 d’Infodrog, la Centrale nationale de coordination des addictions, vient de paraître.

Newsletter d’Addiction Suisse

La lettre d’information mensuelle d’Addiction Suisse vient de paraître.

Conduite en état d’ébriété – Les effets de l’alcool souvent sous-estimés

En Suisse, les accidents de la route dus à l’alcool font en moyenne 38 morts et 448 blessés graves chaque année. 50% des automobilistes pensent qu’après avoir bu deux boissons alcoolisées, ils peuvent encore conduire de manière sûre. Or, même de faibles quantités d’alcool réduisent la capacité de conduire, en altérant à la fois la vision, la concentration et les capacités de coordination. C’est pourquoi le BPA recommande d’appliquer strictement, même durant les fêtes de fin d’année, le principe suivant: boire ou conduire, il faut choisir. Communiqué.

Fêtes de fin d’année: 5 conseils d’Addiction Suisse à l’intention des parents

Plus que quelques jours et les fêtes seront là. En cette période de célébrations, les occasions de boire de l’alcool se multiplient. Pour que la fête reste belle jusqu’au bout, Addiction Suisse recommande la prudence avec les boissons alcoolisées et donne des conseils aux parents dont les enfants veulent sortir et faire la fête. Communiqué.

Pointage annuel du profil des usagères et usagers des centres à bas-seuil d’accès du canton de Vaud: PAPU 2018

Effectuée par l’IUMSP, l’enquête (pdf, 112p) dresse le profil et les habitudes de consommation de cette population vulnérable. Il en ressort notamment que plus des trois quarts des usagers sont des hommes, l’âge moyen étant de 42 ans. En outre, peu d’usagers (8%) ont un travail à temps plein et près de deux tiers des personnes (66%) disposaient d’un logement fixe au cours du dernier mois. Enfin, les substances les plus consommées sont l’alcool (69%) et le cannabis (64%), suivies par la cocaïne (50%), l’héroïne (49%), le crack (30%) et les benzodiazépines non prescrites (27%). Communiqué de l’IUMSP.

Le National débat des essais pilotes de distribution de cannabis

Le Conseil national a entamé mardi dernier le débat sur les essais pilotes de distribution de cannabis. La Chambre basse a décidé par 100 voix contre 85 et 2 abstentions d’entrer en matière sur une modification de la loi sur les stupéfiants. Ce changement législatif permet la mise en place d’essais pilotes de remise de cannabis à des fins récréatives. Communiqué du Parlement et article sur swissinfo.ch.

France – «Mois sans alcool»: les associations regrettent le manque de soutien du gouvernement

L'année 2020 devait commencer par une opération de sensibilisation aux risques de l'alcool. Importé de Grande-Bretagne, le «Dry January» consiste à cesser, ou à au moins diminuer, sa consommation d'alcool pendant le premier mois de l'année. L’édition 2020 devait être portée par Santé publique France, mais l'Élysée aurait fait marche arrière face aux inquiétudes du secteur. La Fédération Addiction et des associations d’addictologues ont réagi à cette décision. Communiqué de la Fédération Addiction, article dans Le Monde et article dans Le Point.

Le Conseil fédéral rejette l’initiative « Enfants et jeunes sans publicité pour le tabac», mais veut renforcer la protection de la jeunesse

Le Conseil fédéral recommande le rejet de l’initiative populaire « Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac ». Il en a décidé ainsi lors de sa séance du 6 décembre 2019. S’il estime que l’initiative va trop loin, le Conseil fédéral souhaite toutefois protéger la population, en particulier les jeunes, contre les effets nocifs du tabagisme. C’est pourquoi, il se montre favorable à une limitation importante de la publicité dans ce domaine. Il s’engagera, dès lors, pour renforcer la protection de la jeunesse dans le cadre des travaux parlementaires en cours. Communiqué du Conseil fédéral et réaction de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme.

Commission fédérale pour les questions liées aux addictions et à la prévention des maladies non transmissibles (CFANT)

À partir du 1er janvier 2020, le Conseil fédéral et l’administration fédérale consulteront la CFANT pour les questions fondamentales liées aux addictions et à la prévention des maladies non transmissibles ainsi que pour les affaires politiques dans ces domaines. Communiqué de l’OFSP et liste des membres.

Stratégie Santé2030: le Conseil fédéral définit de nouvelles priorités

Toutes les personnes vivant en Suisse devront continuer à l’avenir de bénéficier d’un système de santé qui soit de qualité et finançable. Le 6 décembre 2019, le Conseil fédéral a adopté sa stratégie de politique de la santé pour la période 2020-2030, où il explique comment il entend suivre les grandes évolutions sociétales. Les besoins des personnes et la qualité des soins constituent le cœur de Santé2030. Communiqué et rapport (pdf, 34p) du Conseil fédéral.

Utilisation de la taxe sur la dépendance au jeu en 2018

Le rapport annuel (pdf, 70p) de la Commission des loteries et paris, la Comlot, a été publié. En 2018, les cantons alémaniques et le Tessin ont utilisé au total 105.1 % de la taxe sur la dépendance au jeu de 2017. Les réserves ont donc diminué. Le taux d’utilisation atteint 94.8 % en Suisse romande. La majeure partie des fonds a été attribuée au domaine de la prévention et de la détection précoce, ainsi qu’à celui du conseil et du traitement.

Dopage – Liste des interdictions 2020

Publiée chaque année par Antidoping Suisse, la Liste des substances et des méthodes interdites (Liste des interdictions) est généralement mise à jour tous les ans par l’Agence mondiale antidopage (AMA) et entre en vigueur le 1er janvier. Cette liste est l’un des six Standards internationaux impératifs pour tous les signataires du Code de l’AMA. Elle est reconnue par toutes les fédérations internationales ayant signé ce Code. Communiqué d’Antidoping Suisse.

Une cocaïne de plus en plus pure inonde le marché suisse

Le taux de pureté de la poudre venue d’Amérique du Sud a doublé depuis 2011. Une conséquence des énormes quantités de cocaïne importées en Europe. Article payant dans La Tribune de Genève. En outre, plus d'une tonne de ballots de stupéfiants, essentiellement de la cocaïne, ont été récupérés ces dernières semaines au gré des marées sur la côte atlantique française, a indiqué le 12 novembre le parquet de la ville de Rennes, dans l'ouest de la France. Article sur RTS Info et article sur franceinfo.

Lettre d’information d’Infoset

Le no de décembre 2019 vient d'être diffusé. Cliquez ici pour vous y abonner.

Ordonnance sur le Fonds de prévention du tabagisme – Prises de position

L’ordonnance sur le fonds de prévention du tabagisme (OFPT) a été révisée, notamment pour que les cantons puissent bénéficier du soutien financier du Fonds de prévention du tabagisme. Elle a été mise en consultation du 9 septembre au 10 décembre 2019, accompagnée d’un rapport explicatif (pdf. 14p). Dans sa réponse, le GREA appelle à ce que le fonds finance aussi des projets de réduction des risques, comme le vapotage, qu'il soutient aussi des organismes privés œuvrant dans ce domaine important au vu des décès qu'occasionne annuellement la combustion. Communiqué et prise de position du GREA. Voir aussi les prises de positions du canton de Genève, du canton de Fribourg et du canton de Neuchâtel.

Révision 2020 de la norme QuaThéDA

La norme de qualité développée par l’Office fédéral de la santé publique pour le domaine des addictions, de la promotion de la santé et de la prévention vient d’être révisée. Le nouveau référentiel sera disponible en ligne à la mi-janvier 2020 sur le site www.quatheda.ch et la version imprimée sera envoyée à tous les établissements certifiés vers fin janvier 2020. Quant à la version italienne, elle suivra au mois de mars 2020. L'introduction de la norme révisée est soumise à une période transitoire de trois ans. Plus d’informations sur le site d’Infodrog.

Impliquer les personnes concernées

L’implication des personnes concernées est un sujet qui revient sans cesse au centre des discussions de l’OFSP. Cette démarche a notamment été initiée par la stratégie nationale «Santé2020» du Conseil fédéral, qui place explicitement les individus au centre du système. Pour garantir un tel engagement, il existe différentes possibilités allant des échanges directs entre professionnels et patients jusqu’au niveau politique. Le magazine Spectra détaille ces différentes possibilités dans son no 125 de novembre 2019 (pdf, 7p).

Forte diminution de la consommation quotidienne d'alcool en Suisse ces 25 dernières années

En 2017, plus de 80% de la population buvait de l’alcool. Cette proportion est restée stable depuis 25 ans, alors que celle des personnes en consommant tous les jours a diminué de moitié, passant de 20% en 1992 à 11% en 2017. À l’inverse, la part de la population s’enivrant au moins une fois par mois est en hausse depuis dix ans et elle a atteint 16%. Les hommes consomment plus souvent de l’alcool que les femmes et en plus grande quantité, mais la différence tend à se réduire, selon l’Enquête suisse sur la santé (ESS) de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Communiqué de l’OFS et article dans 24 Heures.

Arrêter de fumer pourrait être plus difficile pour les femmes

Présentées lors du congrès annuel Canadian Cardiovascular Congress (CCC) de 2019, des recherches canadiennes ont montré que même si l’arrêt de la cigarette s’avère difficile pour la plupart des gens, les fumeuses auraient encore plus de mal que les hommes à écraser leur dernier mégot. Pour cette étude, menée par des chercheurs de l’hôpital St. Michael de Toronto, 233 patients (dont 35% de femmes) ont été suivis à l’occasion de visites à la clinique pour les aider à arrêter de fumer entre 2008 et 2018. Les scientifiques ont noté que les femmes étaient deux fois moins nombreuses que les hommes à arrêter la cigarette. Article sur Journal Métro.

Un nouveau site Web laisse les jeunes Canadiens prendre des décisions cruciales

Te laisse pas dérouter est un nouveau site Web interactif qui permet aux jeunes de faire des choix virtuels en lien avec la conduite avec facultés affaiblies sans réellement risquer leur vie. Il leur montre les conséquences fatales des mauvaises décisions et les incidences positives des bons choix. Communiqué du Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS).

Pouvez-vous améliorer votre santé et votre bien-être en dansant?

L’art peut être bénéfique pour la santé, tant physique que mentale. C’est l’une des principales conclusions d’un nouveau rapport (en anglais) du Bureau régional de l’OMS pour l’Europe, qui analyse les éléments de preuve tirés de plus de 900 publications du monde entier. Il s’agit, à ce jour, de l’étude la plus complète de bases factuelles sur les arts et la santé. Communiqué du Bureau régional de l’OMS pour l’Europe et page d’information relative aux contextes culturels de la santé.

La «guerre à la drogue» vouée à l’échec – Ce que l’Afrique doit faire

Il est impératif que les pays africains mettent fin immédiatement à la criminalisation des personnes qui consomment et sont en possession de drogues à des fins personnelles, ainsi qu’à celle des agriculteurs de subsistance. La crainte de sanctions pénales éloigne généralement les usagers de drogues de services de réduction des méfaits éprouvés et efficaces, entraînant des infections et des décès prématurés dus au VIH, à l'hépatite C et aux surdoses. La consommation et la possession de drogue font en outre toujours partie du «débat moral» et la stigmatisation est encore plus grande en Afrique lorsque la personne consommatrice de drogue est une femme. Enfin, les petits agriculteurs de subsistance impliqués dans la culture de plantes liées à la drogue sont également criminalisés malgré l'absence d'autres moyens de subsistance durables. Un article de Maria-Goretti Ane, consultante africaine du Consortium international sur la politique des drogues (IDPC) paru sur le site d’informations sud-africain Daily Maverick.

Changement de pratique du Tribunal fédéral: droit à la rente AI également en cas de toxicomanie

Le 11 juillet 2019, le Tribunal fédéral a modifié sa jurisprudence actuelle concernant le droit aux prestations de l'AI en cas de toxicomanie. Comme dans le cas d'autres affections psychiques, il convient dorénavant d'appliquer également la «procédure structurée d'administration des preuves» aux personnes dépendantes de substances addictives, afin de déterminer si la dépendance impacte la capacité de travail. Une fiche d’information (pdf, 3p) de la série «Droit et handicap» d’Inclusion Handicap, l’association faîtière des organisations suisses de personnes handicapées présente et commente cette jurisprudence.

Une forte consommation de tabac peut avoir un effet néfaste sur le vieillissement du visage

Afin d’évaluer les conséquences d’un tabagisme important, les chercheurs de l’Université de Bristol ont appliqué une nouvelle approche qui pourrait être utilisée pour rechercher les liens de causalité entre les expositions à des substances nocives et la santé. Des milliers de caractéristiques ont été examinées pour identifier celles qui peuvent être affectées par l'intensité du tabagisme d'une personne. En plus d'identifier plusieurs effets nocifs connus tels que ceux qui affectent la santé pulmonaire, l’étude publiée dans PLOS Genetics a également permis d’observer les répercussions qu’un tabagisme important entraîne sur le vieillissement du visage. Communiqué de l’Université de Bristol.

La libéralisation de la politique en matière de cannabis ne semble pas influencer la consommation chez les adolescents et les jeunes adultes

Au cours des dernières décennies, les politiques relatives au cannabis ont été libéralisées de différentes manières (dépénalisation, légalisation de la consommation à des fins médicales ou récréatives) et dans différents contextes. Publiée dans le BMJ Journal, cette revue systématique et méta-analyse (pdf, 13p) de 41 articles de recherche publiés dans différentes disciplines (épidémiologie, économie et politique sociale) montre que la décriminalisation du cannabis sa légalisation à des fins médicales ne se traduit pas par des niveaux plus élevés de consommation chez les jeunes. La légalisation de la consommation à des fins récréatives semble toutefois entraîner une légère augmentation et devra être réévaluée au fil du temps.

France – Aide-mémoire Addictologie en 47 notions

Rédigé sous la direction d’Alain Morel et de Jean-Pierre Couteron, président de la Fédération Addiction, la 3ème édition de cet aide-mémoire paru aux éditions Dunod se présente sous forme de 47 fiches regroupées en 5 thèmes. Cet outil permet aux soignants de se poser les questions des mesures éducatives et préventives, de comprendre et donner du sens pour agir, afin d’éviter que les prises de risque excessives ne se déplacent et que de nouvelles addictions n'apportent de nouveaux dommages.

«L'alcool chez les aînés: observer et agir»

Chez les personnes de plus de 65 ans, 7 % des hommes et 6 % des femmes boivent régulièrement trop d’alcool, soit plus que dans les autres catégories d’âge. La Newsletter Addictions no 7 de novembre 2019 publiée par l’Office fédéral de la santé s’intéresse de plus près à ce thème, évoquant notamment une nouvelle étude sur l’intervention précoce en cas de consommation problématique d’alcool chez les personnes âgées.

Politique de prévention du tabagisme : défis et mesures nécessaires

La Commission fédérale pour la prévention du tabagisme (CFPT) a jusqu’ici conseillé le Conseil fédéral sur les questions de prévention du tabagisme. Elle achèvera ses travaux à la fin de cette année et la Commission fédérale sur les addictions et la prévention des maladies non transmissibles (CFANT) reprendra ses tâches à partir de 2020. Afin que le thème de la prévention du tabagisme conserve toute son importance dans la variété des thèmes de la CFANT, la CFPT renvoie aux besoins futurs. Communiqué.

Newsletter d’Infodrog

La lettre d’information de novembre 2019 d’Infodrog, la Centrale nationale de coordination des addictions, vient de paraître.

France – Violences faites aux femmes: «Alcool et psychotropes, deux fléaux occultés»

Dans une tribune au Parisien-Aujourd’hui en France, des médecins, experts et proches des malades alcooliques réclament que la consommation d’alcool et de psychotropes soit mieux prise en compte dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Publiée par la délégation d'aide aux victimes, l'analyse des morts violentes survenues au sein du couple en 2018 en France, et plus particulièrement des 121 féminicides, montre en effet que dans 55 % des cas, au moins l'un des deux protagonistes, auteur ou victime, est sous l'emprise d'une substance (alcool, stupéfiants, etc.). Dossier sur le sujet à découvrir sur le site de la Fédération Addiction.

Drug checking dans les centres d’accueil à bas seuil

Deux centres d’accueil (Bâle/ Dreispitz et Zurich/Selnau) ont mené un projet pilote relatif au drug checkings dans le cadre de la stratégie nationale Addictions 2017-2024. L’évaluation scientifique du projet (en allemand avec résumé en français, pdf, 96p) sur mandat de l’OFSP révèle que les personnes présentant une addiction font preuve d'un grand intérêt pour les analyses de drogues proposées par centres d’accueil à bas seuil (CA) et qu’elles tiennent compte des conseils dispensés pour rendre la consommation plus sûre (safer use). Dans la mesure où plus de la moitié des échantillons de substance analysés étaient frelatés, il est donc absolument nécessaire de sensibiliser et d’informer régulièrement les consommateurs sur les dangers liés à la consommation. Fiche d’information en français (pdf, 2p).

Les inscriptions pour la 30ème Opération Nez Rouge sont ouvertes

La 30e Opération Nez Rouge s’organise désormais dans chaque région. Comme de coutume, cette opération de prévention rassemblera ainsi des milliers de bénévoles (10 000 engagements prévus) durant la période des fêtes de fin d’années. Communiqué.

Maladies pulmonaires aux Etats-Unis: vapotage hors de cause

L’analyse des fluides pulmonaires pratiquée par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains sur 29 patients provenant de 10 États a révélé la présence d'acétate de vitamine E dans chaque échantillon. Utilisée comme additif, notamment dans les recharges au cannabis vendues au marché noir, l'huile de vitamine E est inoffensive lorsqu'elle est ingérée mais nocive lorsqu'elle est chauffée et inhalée. Communiqué des CDC en anglais et article dans Le Matin.

Le Canton de Vaud est invité à participer à l’expérience du «cannabis légal»

Le Grand Conseil a approuvé début novembre la motion de la socialiste Jessica Jaccoud. Elle demande que le Canton de Vaud soit associé au test de consommation légal de cannabis, envisagé par la Confédération et pour lequel la Ville de Lausanne a déjà fait part de son intérêt. Les députés ont également accepté le postulat de la socialiste Amélie Cherbuin, qui propose d’étudier la mise en place d’un dispositif de contrôle des drogues, type laboratoire mobile. Article dans 24 Heures.

La nouvelle campagne de prévention contre le VIH Love Life mise sur le préservatif

Le préservatif est populaire et jouit d’une bonne image auprès de la population suisse. Toutefois, l’idée selon laquelle il diminue le plaisir est tout aussi répandue. Telles sont les conclusions d’une enquête de l’institut de recherche Sotomo mandatée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Savoir qu’il protège contre le VIH et d’autres infections sexuellement transmissibles (IST) ne suffit pas nécessairement à rendre son usage plus systématique. Avec son slogan «Et… action!», la nouvelle campagne de prévention LOVE LIFE place par conséquent le préservatif sur le devant de la scène. Communiqué de l’OFSP et article dans Arc Info.

Addiction Valais : une approche novatrice et des prestations répondant aux besoins de la population

Le nouveau conseil de Fondation et la nouvelle direction d’Addiction Valais ont établi leur plan d’action 2019-2024 pour mieux répondre aux besoins de la population et aux attentes de leurs partenaires. Institution spécialisée en matière d’addictions, la Fondation s’appuie sur un système de cotation graduelle des addictions par complexité croissante qui permet de fournir la bonne prestation au bon moment: le «Stepped-care». Ce modèle est une aide au choix thérapeutique basé sur les meilleures preuves issues de la recherche scientifique et sur l’expérience clinique, et axé sur les besoins du client. Communiqué de presse.

Situation épidémiologique de l’hépatite C en Suisse

Le bulletin no 45/19 de l’OFSP du 4 novembre 2019 contient un dossier statistique relatif aux cas d’hépatite C déclarés ces dernières années. Une attention particulière est portée aux années 2015 à 2018.

Politique relative au cannabis: statut et développements récents

En vertu des lois internationales, la culture, la fourniture et la possession de cannabis ne devraient être autorisées qu'à des «fins médicales et scientifiques». Ces dernières années, toutefois, plusieurs pays ont réduit leurs sanctions à l'encontre des consommateurs de cannabis et certains ont autorisé la vente de cannabis, de sorte que différents modèles de contrôle et leurs conséquences peuvent actuellement être observés. Page d'information de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, l’EMCDDA.

Campagne SmokeFree dans les médias des collectivités migrantes

migesMedia, le média des collectivités migrantes de la Croix-Rouge suisse et l'Office fédéral de la santé publique ont mis sur pied un projet pilote pour diffuser la campagne SmokeFree auprès des médias des collectivités migrantes, en finançant des placements publicitaires. Une analyse (pdf, 21p) de l’impact de ce projet a été réalisée.

Des chercheurs appellent à l’interdiction des filtres de cigarettes

Une équipe de chercheurs appelle à une interdiction pure et simple des filtres de cigarettes dans un éditorial publié dans la revue BMJ. Capables de retenir certaines grosses particules de goudron, ces dispositifs ne peuvent en revanche pas grand-chose contre les particules les plus fines. Les filtres sont en outre une véritable source de pollution. En effet, sur les 5 600 milliards de filtres fabriqués dans le monde chaque année, on estime que les deux tiers se retrouvent dans les océans, au gré des égouts pluviaux, des ruisseaux et des rivières. Article dans SciencePost.

Lettre d’information d’Infoset

Le no de novembre 2019 vient d'être diffusé. Cliquez ici pour vous y abonner.

Monitorage de la consommation de substances dans les centres d'accueil bas seuil

Quelles sont les substances psychoactives les plus utilisées dans les locaux de consommation en Suisse? Comment sont-elles consommées? Lesquelles sont le plus souvent mélangées? Le rapport 2019 (pdf, 17p) d’Infodrog brosse un portrait des consommations de substances dans les centres d’accueil à bas seuil.

Le cannabis ne soulagerait pas la dépression et la psychose

Des chercheurs de l’université australienne du New South Wales ont passé au crible 83 études sur l'usage du cannabis ou de ses substances actives chez des patients atteints de six troubles psychiatriques: dépression, trouble anxieux, trouble de déficit de l'attention ou hyperactivité (TDAH), syndrome de La Tourette, syndrome de stress post-traumatique et psychose. L’étude publiée dans The Lancet Psychiatry conclut que les preuves suggérant que le cannabis peut améliorer l'état des patients sont «limitées» et «insuffisantes». Article dans 24 Heures.

Présentations du 2ème congrès francophone de psychoaddictologie

Le 2ème congrès francophone de psychoaddictologie a eu lieu du 26 au 28 septembre 2019 à Agadir, au Maroc. Les présentations faites par le Pr D. Zullino sont disponibles sur le site ADDICTOHUG.

Étude sur le potentiel de collaboration interprofessionnelle dans le domaine de la santé

Une collaboration interprofessionnelle plus forte peut-elle contribuer à réduire la pénurie de main-d’œuvre, tout en augmentant la qualité des soins et en réduisant les coûts ? Si tel est le cas, de quelle manière ? Cette étude apporte des réponses. Une autre étude s’intéresse aux éléments qui incitent les professionnels du système de santé à collaborer entre eux, aux obstacles qu’ils rencontrent et aux mesures pour y remédier. Ce sont les personnes impliquées qui apportent des réponses dans le cadre de cette étude.

Maladie du vapotage: la science piétine

Aux Etats-Unis, 1299 personnes sont tombées malades après avoir inhalé des e-liquides en majorité infusés au cannabis, et 26 en sont décédées. Les hypothèses semblent pointer du doigt des produits interdits en Europe et en Suisse. Article dans Le Temps.

Document de positionnement: Jeunesse et cannabis

L’association faîtière pour l’animation enfance et jeunesse en milieu ouvert (AFAJ) a élaboré un document de positionnement (pdf, 12p) concernant la jeunesse et le cannabis. Le but est de créer pour les professionnel-le-s et pour les jeunes des conditions-cadres utiles. Les exigences et propositions présentées visent à ce que l’animation enfance et jeunesse en milieu ouvert puisse apporter sa contribution à la protection des jeunes, à la prévention de comportements nocifs et à la promotion d’une gestion du cannabis consciente des risques.

Russie – Recul du nombre de décès dus à l’alcool grâce à de strictes mesures de contrôle

Un nouveau rapport de l’OMS révèle que la consommation d’alcool en Russie a chuté de 43% entre 2003 et 2016, contribuant à une augmentation de l’espérance de vie, surtout chez les hommes. Ce phénomène survient après la mise en place, par l’État, d’un éventail complet de mesures de lutte contre l’alcoolisme depuis 2003. Communiqué de l’OMS et article du Figaro.

Médias numériques – Nouveau site dédié à la prévention

Avec le soutien de la Direction de la santé et des affaires sociales du canton de Fribourg, REPER dévoile officiellement un nouvel outil pour répondre aux questions et aux inquiétudes de la population quant à l’usage des médias numériques. Le site regroupe des explications, conseils et astuces développées avec des spécialistes, des parents et de jeunes, ainsi que des ressources locales et du matériel de prévention.
www.prevention-ecrans.ch

Les vertus du cannabis médical

Depuis 2011, la nouvelle loi fédérale sur les stupéfiants a ouvert la porte à une utilisation médicale de produits à base de chanvre. Cette plante de nombreuses vertus dans ce domaine et pourtant les études scientifiques sérieuses à son propos sont rares. Le point avec Barbara Boers, vice-présidente de la Commission fédérale pour les questions liées aux addictions et médecin spécialiste des addictions aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), et Claude Vaney, médecin adjoint à lʹHôpital fribourgeois de Meyriez-Murten et à la clinique Bethesda à Tschugg et neurologue spécialiste des effets du cannabis sur la santé dans l’émission CQFD de la RTS, le 8 octobre 2019.

European Prevention Curriculum

Ce curriculum européen de prévention est un manuel de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies destiné aux décideurs, aux faiseurs d'opinion et aux responsables de l'élaboration des politiques en matière de prévention de la consommation de substances. Il sert notamment à fournir une introduction plus générale à la science de la prévention et, en particulier, aux interventions fondées sur la science.

La toxicomanie, maladie moins honteuse

Trente ans après les scènes ouvertes de la drogue en Suisse, la justice considère depuis cet été les personnes souffrant d’une dépendance comme «malades». Elles pourront s’adresser à l’assurance-invalidité (AI). Article sur swissinfo.ch.

Suivi de l'élimination de l'hépatite virale en tant que menace pour la santé publique chez les personnes qui s'injectent des drogues en Europe

Ce rapport technique de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) met l'accent sur un baromètre d'élimination de l'hépatite virale pour aider les pays à évaluer les progrès réalisés dans l'élimination de l'hépatite C et B chez les personnes qui s'injectent des drogues.

USA – Toujours plus de morts à cause du vapotage

Vingt-six personnes sont mortes aux Etats-Unis après avoir utilisé des cigarettes électroniques, contenant la plupart du temps des liquides infusés au cannabis, ont rapporté les autorités sanitaires la semaine dernière, actualisant le précédent bilan de 18 morts. Article dans 24 Heures. Le gouvernement a en outre annoncé que les cigarettes électroniques aromatisées seraient interdites à la vente dans les prochains mois, pour contrecarrer leur succès croissant dans les collèges et lycées américains. Article dans Le Matin.

Différences sociales: les seniors inégaux face à la santé

L’incidence des différences sociales sur la santé ne disparaît pas avec l’âge. Les personnes de 55 ans et plus avec une formation tertiaire bénéficient d’un meilleur état de santé général et adoptent de meilleurs comportements par rapport à celles avec une formation élémentaire. Communiqué de l’Office fédéral de la statistique et dossier associé.

L’initiative populaire contre la publicité pour le tabac a abouti

L'initiative demandant l'interdiction de la publicité contre le tabac pour protéger les jeunes a abouti. Le texte a recueilli 109 969 signatures valables, a indiqué la Chancellerie fédérale. L'initiative «Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac (enfants et jeunes sans publicité pour le tabac)» demande que la Confédération interdise «notamment, pour les produits du tabac, toute forme de publicité qui atteint les enfants et les jeunes». Article dans Le Temps.

Jeux de hasard: comportements et problématique en Suisse

Selon les résultats de l’étude commanditée conjointement par la Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ) et la Commission intercantonale des loteries et paris (Comlot), en 2017, 2,8 % des personnes interrogées ont eu un comportement de jeu à risque, tandis que 0,2 % d’entre elles présentaient un comportement de jeu pathologique. Parmi les joueurs fréquents, la tendance à la baisse se confirme. Communiqué de la CFMJ, réaction du GREA, article sur RTS Info et article sur swissinfo.ch.

Fribourg – Une étude démontre la présence incontestable des jeux de hasard et d’argent dans la vie des jeunes, surtout des garçons

Les comportements de plus de 2000 jeunes Fribourgeois-e-s par rapport notamment aux jeux d’argent et de hasard ont été passés au crible entre 2014 et 2018 par l’étude GenerationFRee (pdf, 124p). Les résultats de cette étude inédite en Suisse montrent que ces jeux font partie intégrante de la vie des jeunes et que leurs ainés semblent peu au fait de cette réalité. Il s’agira d’adapter certaines mesures de prévention en intégrant les adultes. Communiqué de l’Etat de Fribourg.

Adolescence et prévention des consommations à risque: une nouvelle étude souligne le potentiel des parents

Les parents peuvent jouer un rôle essentiel dans la prévention des addictions en accompagnant activement leurs enfants et en établissant avec eux une relation basée sur la confiance. Une nouvelle analyse détaillée (pdf, 124p) de l’enquête nationale HBSC 2018 montre que la consommation de substances psychoactives est nettement moins répandue chez les jeunes dont les parents sont au courant de ce qu’ils font de leur temps libre et qui se sentent soutenus par leur famille. Communiqué d’Addiction Suisse.

Loi sur les produits du tabac: les propositions de la Commission de la santé du Conseil des États sont acceptées

Le Conseil des États a achevé ses délibérations sur la loi sur les produits du tabac fin septembre. Après avoir approuvé, sur proposition de la Commission de la santé, des restrictions de la publicité en faveur des produits du tabac (voir le dossier d’Infoset), il accepte désormais la proposition imposant à l’industrie du tabac de communiquer à l’avenir ses dépenses publicitaires, de parrainage et de promotion à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Il a en outre transmis au Conseil fédéral une motion visant à soumettre de nouveau les cigarettes électroniques à la taxe sur le tabac. Communiqué de l’Alliance pour une loi efficace sur les produits du tabac.

Monitoring des institutions de thérapie résidentielle des addictions

Une baisse de 3 points de pourcentage du taux d’occupation moyen par rapport à l’année précédente, mais une moyenne de ce même taux qui reste stable à 87% entre 2008 et 2018. Voilà ce qui ressort du rapport annuel 2019 (pdf, 6p) d’Infodrog.

Rapport d’activité

Le rapport d’activité (pdf, 24p) du Centre du jeu excessif (CJE) couvrant la période comprise entre le 1er janvier 2016 et 15 octobre 2018 peut être consulté sur le site du CHUV.

Santé et prospérité pour tous, tout au long de la vie

Le rapport de situation sur l’équité en santé 2019 de l’OMS énumère cinq conditions indispensables pour que tous puissent être et rester en bonne santé: des services de santé accessibles et de bonne qualité; la sécurité des revenus et la protection sociale; des conditions de vie décentes; un capital social et humain; et des conditions de travail et d’emploi correctes. Communiqué du Bureau régional de l’Europe de l’OMS.

La loi sur les produits stupéfiants a dix ans: réflexions pour l’avenir

La révision partielle de la loi sur les stupéfiants (LStup) a été acceptée en votation populaire en 2008. Une dizaine d’années plus tard, la Commission fédérale pour les questions liées à l’addiction (CFLA) a examiné son applicabilité. La loi a donc fait l’objet d’une réflexion critique sur la base des connaissances actuelles. Les résultats ainsi que des propositions de remaniement sont désormais réunis dans un document d’analyse (pdf, 38p). Communiqué de la CFLA.

Lettre d’information d’Infoset

Le no d’octobre 2019 vient d'être diffusé. Cliquez ici pour vous y abonner.

La tolérance envers la fumée s'est évaporée en 20 ans

Les espaces autorisés aux fumeurs ont drastiquement diminué ces vingt dernières années en Suisse. Les autorités ont progressivement sévi envers les consommateurs de tabac, tout en se montrant très clémentes avec les producteurs. Mais le vent est en train de tourner. Article et diaporama sur swissinfo.ch.

La «diminution des risques», stratégie inefficace contre le tabagisme

Sous le terme «diminution des risques» on entend la promotion des e-cigarettes et du tabac oral, car ils seraient des alternatives «moins nocives» que les cigarettes tabac. Toutefois, la problématique est complexe. Un article à découvrir dans le Bulletin des médecins suisses.

Rapports d’activité

- Fondation Le Tremplin: rapport annuel 2018 (pdf, 15p)
- Association romande CIAO: rapport annuel 2018 (pdf, 16p)
- Fondation Santé bernoise: rapport annuel 2018 (pdf, 28p)
- L’Envol: rapport d’activité 2018 (pdf, 33p)
- Fondation Foyer Schöni: rapport annuel 2018 (pdf, 13p)
- Association Argos: rapport d’activité 2018
- Croix-Bleue romande: rapport d’activité 2018 (pdf, 40p)
- Addiction Valais: rapport d’activité 2018 (pdf, 11p)

Politique sur le cannabis – Les positions des candidats au Conseil national

Pendant longtemps, le camp bourgeois a maintenu une tolérance zéro à l’égard des substances illégales. La légalisation a longtemps été impensable pour les tenants de cette politique et cela s'appliquait également au cannabis. C'est désormais terminé. Les candidats du PLR et du PBD, en particulier, ont récemment exprimé clairement leur soutien à la légalisation de la marijuana. Quant au PDC, il évolue également sur cette question. Une évaluation des données Smartvote par la NZZ (article en allemand).

Expérience non-fumeur: les inscriptions sont ouvertes!

Le concours Expérience non-fumeur permet aux élèves d’aborder le tabagisme et ses conséquences. Il est aussi l’occasion de s’intéresser aux cigarettes électroniques, qui sont de plus en plus fréquentes dans la cour d’école. Le délai d’inscription est fixé au 31 octobre 2019. Communiqué d’AT-Suisse et vidéo explicative sur le site www.experience-nonfumeur.ch.

Les stratégies cachées des fabricants de cigarettes en Suisse

Produit de consommation courante le plus nocif qui soit, la cigarette a longtemps bénéficié d’une image positive, alors que sa dangerosité était connue des fabricants. Comment l’industrie a-t-elle réussi à influencer l’opinion et à retarder la régulation des produits de tabac? Pour la première fois, un chercheur d’Unisanté, le Dr Jacques Olivier, s’est intéressé dans sa thèse de doctorat «Les fabricants de cigarettes face à la question tabac et santé en Suisse (1962-2003)» (pdf, 589p) aux stratégies mises en œuvres par les cigarettiers en Suisse, durant les quatre dernières décennies du XXe siècle. Interview du Dr Olivier sur YouTube.

Initiative contre la publicité pour le tabac déposée à Berne

Les Suisses se prononceront sans doute sur une initiative demandant l’interdiction de la publicité pour le tabac pour protéger les jeunes. Le texte, muni de 113 500 signatures, a été remis le 12 septembre à la Chancellerie fédérale à Berne. Communiqué d’Addiction Suisse et article dans le Temps.

Enfants dans une famille dépendante - fiche d'information pour les écoles

En Suisse, environ 100'000 enfants et adolescent-e-s vivent avec un parent alcoolique. À ce nombre, s’ajoutent les enfants qui ont un parent dépendant à d’autres substances (drogues illégales, médicaments) ou comportements (jeu d’argent, etc.). On estime qu’en moyenne un à deux élèves par classe sont concernés. Cette fiche d’information d’Addiction Suisse est destinée aux adultes qui côtoient des enfants vivant dans une famille dépendante, notamment dans le cadre scolaire.

Bilan intermédiaire concernant la nouvelle loi sur les produits du tabac: le Conseil des États change de cap

Le Conseil des États a délibéré sur la première moitié de la loi sur les produits du tabac. Il suit les propositions de sa Commission de la santé et complète la loi sur les produits du tabac par quelques restrictions de la publicité et de la promotion. L’Alliance pour une loi efficace sur les produits du tabac se félicite de cette évolution. Toutefois, l’objectif consistant à éviter que les enfants et les adolescents commencent à s’adonner au tabagisme en proposant une protection complète n’est pas encore atteint avec ces mesures. Communiqué.

Hépatite C et réduction des risques

Le rapport (anglais, pdf 54p) du réseau Corrélations (European Harmreduction Network) analyse 14 exemples de bonnes pratiques de réduction des risques en Europe et notamment chez Arud à Zurich. Une brève présentation des quatorze exemples est également disponible dans une brochure (anglais, pdf, 40p).

Stoptogether – Programme collectif d’arrêt du tabac en novembre

Ensemble, on est plus fort ! Par ce constat a été lancé le 20 septembre le 1er programme collectif national d’arrêt du tabagisme sur facebook. STOPGETHER mis en place par les Ligues pulmonaires cantonales et Promotion santé Valais invite les personnes fumeuses de notre pays à rejoindre un groupe sur le réseau social afin d’arrêter tous ensemble durant le mois de novembre. Les participants bénéficieront également d’une multitude d’offres et de conseils sur une même plateforme. Communiqué.

La bio-ingénierie du cannabis

La modification génétique pourrait permettre la production industrielle de cannabinoïdes à potentiel pharmaceutique. L’objectif est de produire des cannabinoïdes à moindre coût, de manière plus efficace et plus fiable que la culture conventionnelle en serre ou dans les champs des agriculteurs. La capacité de produire en masse des cannabinoïdes rares qui sont habituellement présents dans les plantes en quantités infimes seulement ou la résistance supérieure des plantes transgéniques aux ravageurs et aux stress environnementaux représentent d’autres avantages potentiels. Article paru dans la revue Nature Outlook.

Les chercheurs soulignent les risques pour la santé des narguilés dans une étude inédite

L’usage de la pipe à eau ou narguilé a gagné en popularité ces dernières années - 1 étudiant sur 5 aux États-Unis et en Europe l’a essayé - mais cette pratique pourrait être plus dangereuse que d’autres formes de tabagisme, selon à une étude unique en son genre réalisée par des chercheurs de l'Université de Californie (UCI) à Irvine, publiée récemment dans Aerosol Science and Technology. À l'aide d'un appareil d'essai sur mesure, les chimistes de l'UCI ont analysé les émissions au cours d'une séance de pipe à eau commune typique et ont constaté qu'un prélèvement dans une pipe peut contenir autant de substances nocives que la fumée d'une cigarette entière. Article sur ScienceDaily.

Loteries et paris: chiffre d’affaires en légère hausse

Selon la statistique des loteries et des paris publiée le 22 août 2019 par l’Office fédéral de la justice, les loteries et paris suisses ont généré en 2018 un chiffre d’affaires de 2,87 milliards de francs. Par rapport au chiffre d’affaires de 2017 (2,81 milliards de francs), cela représente une hausse de plus de 53 millions, soit de 1,9 %. Le chiffre d’affaires des paris sportifs a progressé de plus de 60 millions de francs en 2018, tandis que celui des loteries à numéros a connu un léger recul. Communiqué de l’Office fédéral de la Justice.

Quand l'expansion de la réduction des risques étouffe l'activisme: une leçon européenne

Tessie Castillo est écrivain et défenseur des politiques en matière de drogue à Raleigh, en Caroline du Nord. Lors d’une visite des programmes de réduction des risques en Europe occidentale et centrale, elle a constaté que les programmes de réduction des risques avaient au fil du temps été professionnalisés et en grande partie nationalisés, provoquant du même coup le déclin de l'activisme dirigé par les utilisateurs, pourtant à l’origine du mouvement. Un article en anglais à découvrir sur Filter.

Un Israélien sur cinq fume, mais de plus en plus d’entre eux essaient d’arrêter

Un rapport du ministère de la Santé paru ce printemps révèle qu’environ un cinquième (19,8 %) des adultes israéliens fument. Les écarts entre hommes et femmes, Arabes et Juifs et selon les niveaux d’éducation scolaire sont importants. L’objectif ambitieux du ministère de la Santé est de ramener ce chiffre à 15,5 % d’ici cinq ans. Il estime qu’une nouvelle législation anti-publicité, des «programmes visant à aider les fumeurs à renoncer au tabac» et un «soutien de la société civile» mèneraient à cet objectif. Article dans The Times of Israel.

Enquête ESRA – Comportement des usagers de la route

Le projet ESRA (E-Survey of Road user’s Attitudes) est une initiative conjointe d’organisations de recherche et d’instituts pour la sécurité routière de 38 pays. L’objectif du projet est de collecter des données nationales et internationales comparables au sujet des opinions, des attitudes et des comportements des usagers de la route par rapport aux risques routiers. Diverses enquêtes ont été réalisées par l’institut indépendant belge Vias. Les premiers résultats de l’enquête ESRA2 couvrant 32 pays ont été publiés récemment. Il en ressort que les Suisses boivent trop et dépassent les limitations de vitesse. Fiche technique pour la Suisse (pdf, 7p) et article dans 20 Minutes.

Prévention du tabagisme: nouvelles tendances et défis

L’épidémie de tabagisme et ses conséquences restent le principal problème de santé à l’échelle mondiale. Avec la propagation des «nouveaux» produits du tabac, tels que le snus, les narguilés, les cigarettes électroniques et le cannabis, l’épidémie de tabagisme est cependant devenue nettement plus complexe. Un article paru dans le Forum Médical Suisse.

Etat des lieux de l’usage problématique des médicaments psychoactifs en Suisse

Face aux évolutions observées à l’échelle internationale et aux chiffres disponibles à ce jour en Suisse, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) est de plus en plus confronté à la question suivante: la prise de médicaments psychoactifs est-elle problématique en Suisse et dans quelle mesure? Le présent rapport en allemand avec résumé en français (pdf, 58p) présente un état des lieux fondé sur une analyse de la littérature scientifique et grise, 16 entretiens avec des expert(e)s et la consultation finale d’un panel d’experts. Il se conclut par des recommandations.

Drug checking à Lucerne

Une analyse de la situation par rapport à la consommation de substances psychoactives dans le cadre de la vie nocturne lucernoise a révélé des lacunes au niveau des services de réduction des risques pour les consommateurs-trices de drogues récréatives. Un service de drug checking sera réalisé pour y remédier. Informations complémentaires sur le site d’Infodrog.

Le tabagisme coûte chaque année au moins 5 milliards de francs à la Suisse

La consommation de tabac en Suisse engendre 3 milliards de francs de coûts médicaux par an. Elle entraîne par ailleurs pour l’économie une perte de production d’au moins 2 milliards de francs pour cause de maladie et de décès. Tel est le résultat d’une nouvelle étude de l’Université des sciences appliquées de Zurich (ZHAW). Dans l’ensemble, la consommation de tabac est responsable de 10% de toutes les années de vie et de la qualité de vie perdues pour cause de maladies et de décès liés au tabac. Communiqué de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme et article dans la Tribune de Genève.

Pas de recul dans la vente d’alcool aux jeunes: une étude pointe du doigt le stress dans le commerce et la restauration

Les achats-tests réalisés en Suisse montrent que des boissons alcooliques sont remises à des mineurs dans près de 30 % des cas malgré l’interdiction en vigueur. Ce chiffre stagne depuis 2009 comme le confirment les résultats des achats-tests de 2017 publiés par l’Administration fédérale des douanes l’année dernière. Une étude récente d’Addiction Suisse révèle que les ventes illégales se produisent surtout lorsque le personnel de vente est sous pression ou lorsque les commerces et restaurants craignent que la clientèle ne se tourne vers la concurrence. Communiqué d’Addiction Suisse et article dans 24 Heures.

Nouvelle campagne: «L’hépatite C est mortelle, mais se guérit»

En Suisse, quelque 40'000 personnes vivent avec une hépatite C. Chaque année, 200 d’entre elles en décèdent. Les symptômes étant souvent peu clairs, un tiers des personnes infectées ignorent qu’elles le sont. La bonne nouvelle est que cette maladie se guérit très bien aujourd’hui, ce qui permet d’éviter de lourdes séquelles telles que le cancer du foie ou d’autres maladies. Tel est le message de la nouvelle campagne d’Hépatite Suisse. Communiqué et article paru dans le Bulletin des médecins suisses.
www.hep-check.ch

Crise des opioïdes aux USA: un accord à 10 milliards de dollars

Le groupe pharmaceutique Purdue Pharma est prêt à payer un montant de 10 à 12 milliards de dollars pour mettre fin à plus de 2000 plaintes déposées contre lui dans le cadre de la crise des opiacés. En outre, le groupe Johnson & Johnson a été condamné à payer 572 millions de dollars à l'Etat de l'Oklahoma pour sa responsabilité dans cette crise le lundi 26 août. Article dans 24 Heures, article sur LCI et dossier du GREA contenant deux articles du New York Times sur le sujet.

Nouvelles inquiétudes concernant le vapotage

Les médias ont rapporté ces derniers jours de nombreux cas d’hospitalisation aux USA en raison d’atteintes pulmonaires. L’une des personnes touchées est décédée. L’unique point commun apparent entre ces différents patients est l’utilisation de cigarettes électroniques et, pour beaucoup d’entre eux, le vapotage de THC/cannabis. Le Center for disease controle and prevention (CDC) d'Atlanta mène une enquête nationale pour trouver l'origine de ces troubles respiratoires. Dossier du GREA, interview de Jean-Michel Delille, psychiatre et président de la Fédération d'addictologie française sur Europe 1 et article sur LCI.

Lettre d’information d’Infoset

Le no de septembre 2019 vient d'être diffusé. Cliquez ici pour vous y abonner.

Révision de la LStup – Accès aux médicaments à base de cannabis

La révision de la LStup facilitant l'accès aux médicaments à base de cannabis fait l’objet d’une consultation, dont le délai court jusqu’au 17 octobre 2019. Le GREA soutient les modifications proposées de la loi concernant les médicaments à base de cannabis dans sa prise de position. Communiqué du GREA et page de l’OFSP relative à la consultation.

Alcool, autres drogues et santé - Connaissances scientifiques actuelles

Le numéro juillet - août 2019 (anglais) de la lettre d’information du groupe de recherche en alcoologie du CHUV, est à disposition en ligne. Les versions les plus actuelles en français peuvent être consultées ici.

Rapports d’activité

- Fondation Phénix: rapport d’activité 2018 (pdf, 40p)
- REPER: rapport annuel 2018 (pdf, 20p)
- Fondation Le Relais: rapport annuel 2018 (pdf, 28p)

La Cour supérieure du Québec statue contre l'interdiction du vapotage

Ce printemps, la plus haute juridiction québécoise a jugé que le vapotage peut être un moyen efficace pour les fumeurs d'arrêter ou diminuer leur consommation. En conséquence, la Cour a déclaré les articles de la «loi concernant la lutte contre le tabagisme» inopérants dans la mesure où ils interdisent la publicité et la promotion des produits de vapotage auprès des fumeurs et violent ainsi leurs droits fondamentaux. Le réseau d’Ottawa de réduction des méfaits vient de publier un article saluant cette décision Article dans le Journal de Québec et dossier sur le sujet préparé par le GREA.

L'achat de 12 grammes de chrystal meth est une infraction grave à la loi sur les stupéfiants

Le Tribunal Fédéral (TF) confirme dans son arrêt du 29 juillet 2019 les quantités limites déterminantes pour qualifier de graves les infractions en matière de stupéfiants. Pour la première fois, il se prononce également sur le seuil limite de la méthamphétamine (chrystal meth) à envisager pour retenir le cas aggravé. Communiqué du TF et article sur Arcinfo.

Traitements basés sur la substitution lors de dépendance aux opioïdes

Le rapport (pdf, 111p) du Groupe Pompidou proposant des lignes directrices pour la révision des législations et des réglementations dans le cadre de traitements agonistes opioïdes est disponible sur le site de l'Office fédéral de la santé publique.

Près de 11 500 hospitalisations pour intoxication alcoolique par an

En 2016, quelque 11 500 personnes ont été admises dans un hôpital pour une prise en charge stationnaire à la suite d’une intoxication alcoolique. Les intoxications augmentent avec l’âge et se doublent d’une dépendance dans près de la moitié des cas. Addiction Suisse réclame, entre autres, une extension du «régime de nuit» pour les ventes d’alcool. En Suisse romande, des cantons montrent l’exemple. À travers les mesures adoptées, ils ne protègent de loin pas seulement les jeunes. Communiqué et étude (pdf, 100p) d’Addiction Suisse; article sur Spectra online.

«L'union fait la force» – Newsletter Addictions

Intitulée «L’union fait la force», la Newsletter Addictions no. 6 du mois d’août 2019 est à disposition sur le site de l’OFSP.

Les jeunes et la connexion permanente à Internet

Contrairement à une idée reçue, les jeunes mènent une réflexion sur leur connexion permanente à internet, comme le démontre les résultats (pdf, 24p) de l’enquête présentée le 26 août par la Commission fédérale pour l'enfance et la jeunesse (CFEJ). Pour une moitié d’entre eux, la connexion permanente est vue comme ambivalente, positive et négative à la fois, alors que l’autre moitié la trouve essentiellement positive. L’enquête met aussi en avant qu’une moitié des participants se posent des questions vis-à-vis de leur pratique online et se fixent même des règles. Mais, malgré cette volonté de s’autoréguler, la connexion à internet peut facilement devenir addictive. Communiqué de la CFEJ, article dans Le Temps et article sur RTS Info.

Vers un retour de l’alcool dans les stades en France?

Le retour de l'alcool dans les stades continue de faire débat en France. S'il n'est actuellement pas possible de célébrer un but avec une boisson alcoolisée, un groupe parlementaire de la majorité (LREM) tente de revenir sur cette interdiction. La ministre de la santé y est opposée. Article dans Libération, réaction de la Fédération Addiction et réaction de l’ANPAA.

Prévalence de la consommation de drogue lors de rapports sexuels entre échangistes

Près d'un échangiste sur deux utilise des drogues à usage récréatif pour intensifier l'expérience, les femmes étant plus susceptibles de le faire que les hommes hétérosexuels ou bisexuels, suggèrent les résultats d'une enquête néerlandaise publiée en ligne dans la revue Sexually Transmitted Infections. Cette pratique est en outre associée à un risque considérablement accru de relations sexuelles non protégées. L'enquête, qui a été annoncée sur les sites échangistes néerlandais en mai et août 2018, a été complétée par 1005 échangistes (taux de réponse de 68%). Article sur EurekAlert!.

L’arrivée des boissons au cannabis au Canada

Les breuvages au cannabis feront leur arrivée sur les tablettes de la Société québécoise du cannabis (SQDC) en décembre et les géants de l’alcool ont mis des milliards de dollars dans l’industrie du weed afin d’être prêts pour ce nouveau compétiteur. Article dans le Journal de Montréal.

En Belgique, il est désormais interdit de fumer en voiture en présence d’un enfant

Une loi fédérale interdisant aux adultes de fumer en voiture en compagnie d’enfant de moins de 16 ans est entrée en vigueur le 18 août. Des amendes allant de 130 euros à 1000 euros pourront être infligées par la police ou les agents locaux. Une autre interdiction entrera en vigueur le 1er novembre. Il s’agit de l’interdiction de vendre du tabac à des mineurs, une mesure qui ne concernait jusqu'à présent que les moins de 16 ans. Article sur RTBF Info.

Les ados qui vapotent seraient plus susceptibles de consommer du cannabis

Les adolescents et jeunes adultes qui vapotent sont plus susceptibles de consommer aussi de la marijuana, constate une nouvelle revue systématique et méta-analyse parue dans le journal médical JAMA Pediatrics. Elle révèle propension de trois à quatre fois plus élevée des jeunes à consommer (ou à avoir consommé) du cannabis parmi ceux qui se sont adonnés au vapotage. Article sur Radio-Canada.

Loi sur les produits du tabac – Vers un débat difficile

Ainsi qu’Infoset le rapportait en date du 14 août, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-E) a décidé d’interdire la vente de produits du tabac aux personnes de moins de 18 ans, de prohiber la publicité pour ces produits dans les journaux, les revues, les publications et sur Internet et de limiter la promotion et le parrainage. En revanche, la publicité dans les cinémas, au moyen d’affiches, sur des articles de consommation courante et dans les points de vente resteront possibles. Réaction de l’Alliance pour une loi efficace sur les produits du tabac et réaction du GREA.

Hépatite C: modèles de prise en charge des toxicomanies en Europe

L’infection par le virus de l’hépatite C (VHC) a une prévalence élevée chez les consommateurs de drogues injectables en Europe. Cependant, à l'heure actuelle, l'infection par le VHC est à la fois évitable et curable. Les onze études de cas de cette collection présentée par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) expliquent comment les prestataires de services de traitement de la toxicomanie et de réduction des méfaits de huit pays soutiennent l’accès des utilisateurs de drogues injectables au test et au traitement, en utilisant des pratiques de mise en œuvre innovantes et créatives et en développant de nouveaux modèles de soins pour cet important groupe cible.

L'OMS a-t-elle raison de s'en prendre au vapotage?

L'OMS a surpris fin juillet avec un jugement très sévère sur les cigarettes électroniques dans son rapport mondial sur le tabac, affirmant qu'on ne pouvait pas les recommander comme aide au sevrage. Une position trop tranchée aux yeux de certains experts de la lutte anti-tabac. Prise de position du Dr.Jean-Paul Humair – médecin / Directeur du CIPRET Genève à découvrir sur Carrefour addictionS et article paru sur bluewin.ch.

Les adultes qui mélangent du cannabis avec des opioïdes pour soulager la douleur déclarent une anxiété et une dépression plus élevées

Un chercheur de l'Université de Houston a découvert que les adultes qui prennent des opioïdes sur ordonnance pour soulager une douleur intense sont plus susceptibles d'avoir des problèmes d'anxiété, de dépression et de toxicomanie accrus s'ils consomment également de la marijuana. Son travail a été publié dans le Journal of Addiction Medicine. Article sur EurekAlert!.

Italie – Une loi pour lutter contre l’addiction aux écrans

Une proposition de loi portée par le Mouvement 5 Etoiles, au pouvoir en Italie, a pour but de prévenir et de soigner la nomophobie, la peur de se trouver sans téléphone portable ou d'être dans l'impossibilité de s'en servir. Le projet prévoit l'éducation et la prévention en milieux scolaires sur la question de l'hyperconnectivité. Article dans la Tribune de Genève, article sur le portail d’informations Observateur Continental et dossier sur le sujet à découvrir sur le site du GREA.

Nouvelle loi sur les produits du tabac: la commission veut protéger efficacement les jeunes

La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats entend améliorer la protection des enfants et des jeunes s’agissant de la consommation de produits du tabac et de cigarettes électroniques et de l’accès à ces articles. Elle a décidé d’interdire dans tout le pays la vente de produits du tabac aux personnes de moins de 18 ans, de prohiber la publicité pour ces produits dans les journaux, les revues, les publications et sur Internet et de limiter la promotion et le parrainage. Les conditions pour la ratification par la Suisse de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac sont ainsi réunies. Communiqué.

Rapport européen sur la mortalité liée aux drogues

Cette publication (pdf, 28p) de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) fournit une mise à jour sur les décès liés à la drogue en Europe, présentant et analysant les dernières données et tendances en matière de décès dus à la drogue et de mortalité globale parmi les consommateurs de drogue à haut risque dans l'Union européenne et au-delà. Résumé des principaux résultats sur le site de l’EMCDDA.

Lettre d’information d’Infoset

Le no d’août 2019 vient d'être diffusé. Cliquez ici pour vous y abonner.

La toxicomanie est une maladie, juge le Tribunal fédéral

Le Tribunal fédéral (TF) change sa jurisprudence concernant le droit à des prestations de l'assurance-invalidité (AI) en cas de toxicomanie. A l'avenir, les toxicomanies seront traitées de la même manière que les maladies psychiques. Communiqué du TF, arrêt 9C_724/2018 (en allemand) et article dans 24 Heures.

Le DFAE renonce au partenariat avec Philip Morris pour l’Expo 2020

Le Département fédéral des affaires étrangères a annoncé le 30 juillet son renoncement au partenariat avec le cigarettier international pour l’exposition universelle de Dubaï en 2020. Ignazio Cassis a pris cette décision afin de ne pas compromettre la transmission d'une image positive de la Suisse. Article dans Le Temps.

Réflexions sur le déclin de la consommation d'alcool chez les jeunes

Les plus jeunes boivent moins et l’initiation précoce à l’alcool a diminué dans la plupart des pays et des régions. Eurocare constate que l'initiation précoce à l'alcool dans tous les pays et toutes les régions européennes est passée de 46% en 2002 à 28% en 2014. Toutefois, l’alcool reste un facteur de risque majeur de mortalité selon les chiffres 2018 publiés par l’OMS. Il semble que les politiques initiées dès le début des années 2000 pour réduire les risques liés à la consommation d’alcool chez les jeunes aient porté leurs fruits. Eurocare s’en réjouit, mais s’en étonne également un peu, soulignant dans son article que le chemin à parcourir reste encore long avant que les dommages causés par l’alcool ne soient plus un problème en Europe.

L'OMS veut réguler l'e-cigarette et la déconseille comme aide à l’arrêt du tabac

Les e-cigarettes sont «incontestablement nocives» et devront être régulées, selon un rapport présenté le 27 juillet à Rio de Janeiro par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le texte souligne également qu'il n'y a pas assez de preuves que les e-cigarettes soient efficaces pour arrêter de fumer et déconseille donc ces dispositifs à ceux qui veulent arrêter de fumer. Le GREA réagit à cette publication et la position de médecins spécialistes de la tabacologie est également plus nuancée. Interview du Dr. Jacques Cornuz, directeur d’Unisanté à Lausanne, à découvrir dans le dossier de RTS Info sur ce sujet. Position du Pr Dautzenberg, tabacologue, ancien pneumologue à La Pitié Salpêtrière dans un article de franceinfo.

Philip Morris, sponsor du pavillon suisse à Dubaï

Pour un montant de 2 millions de francs, le numéro un mondial du tabac s’est payé une place de choix dans la participation suisse à l’Expo 2020 Dubai. En colère, les milieux antitabac demandent à la Confédération de renoncer à son choix. Communiqué de la ligue pulmonaire suisse. Même l’Office fédéral de la santé publique s’indigne, comme le rapporte l’article paru dans Le Temps le 19 juillet. Le cigarettier Philip Morris International (PMI) n'entend toutefois pas renoncer à sa présence aux Emirats arabes unis et réplique aux critiques. L’OMS a, quant à elle, a pris contact avec Berne pour discuter de cette affaire. Article sur RTS Info. Pour rappel, l’OMS avait fustigé PMI qui voulait rebaptiser la «journée mondiale sans tabac» en «journée mondiale sans fumer», comme le rapportait le Nouvelliste dans son article du 30 mai.

Fumer quatre à six cigarettes par jour cause déjà d'énormes dommages sur la santé

Selon une étude australienne publiée dans le journal BMC Medicine, les fumeurs sont environ trois fois plus susceptibles que les non-fumeurs de mourir d'une maladie cardiovasculaire. Les chercheurs ont trouvé particulièrement alarmant que, même pour les participants qui, en moyenne, ne fumaient que quatre à six cigarettes par jour pendant l'étude, le risque d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque soit deux fois plus élevé. Toutefois, le risque de crises cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux et de maladies cardiovasculaires diminue sensiblement en cas d'abandon du tabac. Article en allemand sur Spiegel Online.

Restriction de l’accès aux offres de jeux d’argent en ligne non autorisées

Acceptée le 10 juin 2018 par 72,9 % des votants, la nouvelle loi fédérale sur les jeux d’argent prévoit que l’accès aux offres de jeu d’argent en ligne non autorisées en Suisse soit restreint à partir du 1er juillet 2019. La Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ) et la Commission des loteries et des paris (Comlot) publieront sur leur site Internet, chacune dans leur domaine de compétence, une liste noire des offres dont l’accès est bloqué. Communiqué de la Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ).

Cannabis – Les participants au projet pilote devront en informer leur employeur

La révision de la loi sur les stupéfiants doit permettre des tests de distribution régulée de cannabis (19.021). Mais la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du National (CSSS-N) a décidé de contraindre les participants au projet-pilote de s'annoncer auprès de leur école ou de leur employeur. La clause adoptée début juillet par la commission aura sans doute pour effet de fortement réduire le nombre de candidats à ces essais pilotes, prévus à Lausanne, Genève, Zurich, Berne, Bâle, Bienne et Lucerne. Article sur RTS Info, article dans 20 Minutes et réaction du GREA.

Recommandations de voyage et stupéfiants

Avant de partir à l’étranger, consultez notre dossier «Voyages» qui vous renseignera sur la réglementation relative à la consommation de drogues de substitution et sur les limites d'alcoolémie autorisées en Europe. Vous y trouverez également les principaux sites délivrant des informations concernant la santé en voyage.

Le cannabis à usage médical sera testé en France

L'Agence du médicament (ANSM) a donné jeudi 11 juillet 2019 son feu vert à une expérimentation du cannabis thérapeutique en France selon le cadre proposé fin juin par un groupe d'experts. Pour ce test en situation réelle, le cannabis thérapeutique pourra être prescrit chez des patients en «impasse thérapeutique». Pas question toutefois de «joints sur ordonnance»: les produits prescrits seront inhalés (huile, fleurs séchées) ou ingérés (solutions buvables, gouttes et capsules d'huile). Communiqué de l’ANSM et article dans Le Monde.

Les vapoteurs fument moins de cigarettes mais rechutent plus

L'équipe de Ramchandar Gomajee, chercheur à l'Inserm et à l'université Paris-Sorbonne, a suivi pendant près de deux ans 5.400 fumeurs quotidiens et 2.025 anciens fumeurs. Cette étude publiée le 15 juillet dans le journal JAMA Internal Medicine conclut que les fumeurs qui utilisent la cigarette électronique ont tendance à diminuer leur consommation de tabac et à davantage tenter d'arrêter que les autres fumeurs. Toutefois, la vape est aussi associée à une plus grande probabilité de rechute. Article sur nouvelobs.com.

Quels sont les risques d’une crise des opioïdes en France?

Alors que la crise des opiacés fait des milliers de morts outre-Atlantique, «la France pourrait à son tour encourir le risque d'une crise sanitaire», alertent une centaine de médecins et professionnels de santé dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche. Douze millions de Français utilisent des médicaments opiacés, sans être alertés sur leur potentiel addictif et sur les risques d'overdose. Les hospitalisations pour ce motif ont doublé et les décès triplé.

ONUDC – Rapport mondial sur les drogues 2019

La production mondiale de cocaïne a atteint un nouveau plus haut historique avec près de 2000 tonnes en 2017, tandis que celle d'opium connaît un recul inédit, relève l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans son rapport annuel publié mercredi 26 juin 2019. Article dans 24 Heures.