Benzodiazépines

Voir également notre page Médicaments

Centre de toxicomanie et de santé mentale - CAMH (Canada)
Page d'information consacrée aux benzodiazépines

Drugs-just say know
Fiche consacrée aux médicaments et notamment aux benzodiazépines

DrugWise (UK)
Page d'information consacrée aux benzodiazépines

Observatoire européen des drogues et des toxicomanies - OEDT (EMCDDA en anglais)
Profil des benzodiazépines

  • L'utilisation abusive des benzodiazépines chez les usagers d'opiacés à haut risque en Europe
    Communiqué et document (anglais, pdf, 8p.) à télécharger sur le site de l'OEDT

Observatoire français des drogues et des toxicomanies - OFDTPage d'information sur les médicaments psychotropes, dont les benzodiazépines

Benzodiazépines chez les patients âgés: Les études cliniques montrent que la prescription de benzodiazépines augmente avec l’âge et se fait en dehors des indications reconnues. Elle est souvent inappropriée et abusive. Ses conséquences peuvent être très sérieuses et augmentent considérablement la morbidité et la mortalité des patients. Des stratégies de prise en charge multidisciplinaire existent qui permettent d’interrompre ces traitements. D’importantes campagnes de sensibilisation sont nécessaires pour corriger ce qui est devenu un réel problème de santé publique. Un article (pdf, 4p.) de Rosaria Del Giorno, Alessandro Ceschi et Luca Gabutti paru dans le numéro 08/2017 du Forum Médical Suisse. (03/2017)

Benzylpipérazine (BZP)

DrugWise (UK)
Page d'information consacrée à la BZP dont font partie les pipérazines

Erowid (en anglais)
Page d'information consacrée à la BZP

Observatoire européen des drogues et des toxicomanies - OEDT (EMCDDA en anglais)
Profil de la BZP et autres pipérazines

Nouvelle drogue placée sous contrôle dans l'ensemble de l'UE: L'Europe a répondu aux préoccupations concernant la consommation de la drogue stimulante appelée BZP, en la soumettant à des «mesures de contrôle et des dispositions pénales» dans tous les États membres de l'UE. La BZP (1-benzylpipérazine) est une drogue psychoactive qui appartient au groupe des dérivés de pipérazine (qui comprend des substances telles que la mCPP et la TFMPP).
Communiqué (pdf, 2p.) du 3 mars 2008 de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT). (03/2008)

Une nouvelle drogue sous surveillance officielle: L'Europe a répondu à l'inquiétude croissante suscitée par l'utilisation de la drogue stimulante, 1-benzylpipérazine (BZP), en demandant officiellement une enquête sur les risques sanitaires et sociaux liés à cette substance. La décision a été annoncée le 23 mars 2007 par le Conseil de l'UE dans la ligne d'une procédure juridique spéciale conçue pour répondre aux nouvelles drogues psychoactives potentiellement dangereuses dans l'UE.
Communiqué (pdf, 2p.) et autres ressources liées (rapport, sources d'information et illustrations) de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT). (03/2007)

Dextrométhorphane (DXM)

Dextrométhorphane, antitussif et drogue
Info poison de de Tox info Suisse

Méphédrone

Drogues info service (France)
Fiche consacrée à la méphédrone

DrugWise (UK)
Page d'information consacrée à la méphédrone

Méphédrone et autres nouveaux stimulants de synthèse en circulation: «Research chemicals», «legal highs» ou «designer drugs» sont les appellations d'un éventail de substances qui imitent les effets de l'ecstasy et/ou de l'amphétamine. Une note (pdf, 14p.) a été réalisée sur ces produits à partir des informations recueillies dans le cadre du Système d'identification nationale des toxiques et des substances (SINTES) de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). (01/2011)

Nouvelles substances psychoactives (NSP)

Addiction Suisse
Focus - Nouvelles substances psychoactives: Que sont les NPS? Une brochure (pdf, 4p.) qui peut être commandée auprès d'Addiction Suisse. (2015)

Observatoire français des drogues et des toxicomanies - OFDT
Page d'information sur les nouveaux produits de synthèse

rave it safe
Fiche en allemand consacrée aux nouvelles substances psychoactives

PUBLICATIONS

Chemsex, slam : renouvellement des usages de drogues en contexte sexuel parmi les HSH: Le chemsex, pratique qui allie sexe et consommation de drogues de plus en plus puissantes, se développe partout en Europe chez les homosexuels. Associer sexe et drogues n'a rien de nouveau. Toutefois, les études et observateurs notent un développement des usages sexuels des produits (méthamphétamines, GBL/GHB ou cathinones) depuis une dizaine d’années dans la population des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH), en France comme à l’international. Cette tendance est accompagnée par l’émergence de nouvelles modalités de rencontres (sites Internet et applications mobiles géolocalisées), de nouveaux produits de synthèse et modalités de consommation – dont l’injection intraveineuse de stimulants dans le cadre de relations sexuelles, une pratique particulièrement à risque dénommée slam. L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) propose une synthèse des connaissances disponibles sur les pratiques du chemsex et du slam en France dans le numéro de juillet 2017 de Théma TREND. Communiqué de l’OFDT et article sur Romandie.com. (07/2017)

Rapport sur le furanylfentanyl, une nouvelle substance psychoactive: En novembre 2016, l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) et Europol ont examiné les informations disponibles sur une nouvelle substance psychoactive N- phényl- N - [1- (2-phényléthyl) pipéridin-4-yl] -furan-2-carboxamide, communément appelé furanylfentanyl et ont publié un rapport conjoint (pdf, 21p.) en anglais sur cette substance. Le furanylfentanyl est un opioïde synthétique, étroitement lié au fentanyl. Analgésique narcotique puissant, il est susceptible d’accroître le risque d’abus ainsi que le potentiel de dépendance. Communiqué de l’OEDT. (07/2017)

Usage de drogues à haut risque et nouvelles substances psychoactives: Ce rapport (anglais, pdf, 24p.) de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies donne un premier regard sur l'émergence de formes d'utilisation plus problématiques de nouvelles substances psychoactives parmi différents groupes démographiques, incluant notamment les injecteurs d'opioïdes et d'amphétamines, les prisonniers, les sans-abris et les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes. (06/2017)

Troisième conférence internationale sur les précurseurs chimiques et les nouvelles substances psychoactives: Organisée par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC) et l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS), la troisième conférence internationale sur les précurseurs chimiques et les nouvelles substances psychoactives (NPS) a eu lieu à Bangkok, Thaïlande, du 21 au 24 février 2017. A la suite de cette manifestation, les participants de 38 pays et 10 organisations internationales ont adopté un document final (anglais, pdf, 3p.) avec des recommandations pratiques. Voir également le rapport 2016 (pdf, 136p.) sur les précurseurs et produits chimiques fréquemment utilisés dans la fabrication illicite de stupéfiants et de substances psychotropes que l’OICS vient de publier. (03/2017)

Rapport sur l’acryloylfentanyl, une nouvelle substance psychoactive: En septembre 2016, l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) et Europol ont examiné, par le biais d'une évaluation conjointe, les informations disponibles sur une nouvelle substance psychoactive N- (1-phenethylpiperidin-4-yl) -N-phénylacrylamide, communément appelée acryloylfentanyl. Les deux organisations ont conclu que des informations suffisantes avaient été accumulées et méritaient la production d’un rapport conjoint (anglais, pdf, 24p.) sur cette substance. (03/2017)

Ajout de 35 nouvelles substances psychoactives au tableau des stupéfiants: Les personnes prenant de nouvelles drogues de synthèse ne sont pas conscientes des risques qu’elles encourent. C’est la raison pour laquelle, le 1er décembre 2016, le Département fédéral de l’intérieur (DFI) a complété le tableau des stupéfiants avec 35 stupéfiants. Cette extension du tableau a également pour objectif de lutter contre le trafic de drogue. Communiqué du Département fédéral de l’intérieur. (12/2016)

Nouvelles substances psychoactives (NPS) en Europe: Le nouveau rapport "New psychoactive substances in Europe: legislation and prosecution" (anglais, pdf, 30p.) de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies vient de paraître. Le marché européen des NPS a augmenté à une vitesse telle que les lois en matière de drogues luttent pour correspondre. Plusieurs pays ont donc introduit de nouvelles réponses juridiques à ce phénomène, soit en se basant sur les lois existantes, soit en développant une législation novatrice. Communiqué de l’OEDT. (11/2016)

Symposium du Groupe Pompidou – Vers une approche équilibrée de la gestion des NSP: Le Groupe Pompidou a tenu à Venise, en Italie, le 15 novembre 2016, un symposium sur les nouvelles substances psychoactives (NSP). Le Symposium a abordé les principaux défis liés aux NSP : leur prolifération rapide et ouverte, leurs effets, les préjudices qu’elles causent et les différentes stratégies pour y répondre. Le Symposium a également préparé la voie afin de mettre l’accent sur les stratégies de réduction de la demande de NSP et vers une approche politique équilibrée. Le programme et les présentations peuvent être téléchargées sur le site du Groupe Pompidou. (11/2016)

France – Nouvelles substances psychoactives : publication d'un guide pour les services d'urgences: Fruit d'un travail collaboratif, ce guide (pdf, 28p.) est destiné aux services d'accueil des urgences. Il a pour objectif d'améliorer la prévention et la prise en charge thérapeutique lors d'une suspicion d'intoxication à ce type de substances. Communiqué de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA). (10/2016)

OEDT – rapport sur les réponses sanitaires aux nouvelles drogues: Au cours de la dernière décennie, le nombre de nouvelles drogues apparues sur le marché mondial a augmenté comme jamais auparavant. En Europe, environ deux nouvelles substances psychoactives (NSP) sont détectées chaque semaine, ce qui représente un défi majeur pour les politiques et pratiques en matière de lutte contre la drogue. Dans son rapport (anglais, pdf, 30p.), l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (en anglais EMCDDA) présente sa première analyse des réponses sanitaires à ces drogues, souvent vendues comme euphorisants légaux ou «legal highs». Le rapport identifie les groupes cibles considérés comme étant exposés à un risque particulier d'usage et de dommages liés aux dites substances. Ces groupes incluent, sans y être limités: les jeunes, les personnes fréquentant les milieux festifs, les hommes ayant des rapports homosexuels, les individus placés en détention et les usagers de drogues injecteurs. Communiqué de l’OEDT. (07/2016)

OFDT – Les usagers des drogues de synthèse mieux identifiés: Selon une étude de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), les adeptes de ces nouveaux produits de synthèse (NPS) accessibles sur Internet sont en majorité des hommes jeunes qui vivent dans une grande ville, présentent un niveau de qualification «assez élevé» et consomment déjà d’autres drogues illicites. (05/2016)