Informations générales

Voir également notre page Réduction des risques / Hépatite

SUISSE

  • Office fédéral de la santé publique (OFSP)
    Page Maladies infectieuses A-Z
    Page Maladies infectieuses à déclaration obligatoire
    Page Hépatite C
  • SEVHep
    La plateforme suisse d'information sur l'hépatite virale. Le groupe des experts suisses en hépatite virale (Swiss Experts in Viral Hepatitis ou SEVHep) est un groupe formé d’experts indépendants qui prend position sur des sujets en lien avec l’hépatite virale et réalise des projets.
    www.hepatitis-schweiz.ch
  • SOS hépatites Genève
    www.soshepatites.ch
  • Swiss Association for the Study of the Liver (SASL)
    La Société Suisse pour l'étude du foie est constituée par un groupe de scientifiques et de cliniciens intéressés à la biologie et aux pathologies hépatiques. Elle est une société affiliée à la Société Suisse de Gastroentérologie.
    www.sasl.unibas.ch

INTERNATIONAL

France

  • L’association ASUD ouvre une rubrique relative à l’hépatite C: L’association française Auto-Support des usagers de drogue (ASUD) propose une nouvelle plateforme Drogues et Hépatite C. Elle est destinée à tous ceux qui se posent des questions sur cette maladie. On y trouve des fiches pratiques d'information, des outils pour témoigner et la possibilité d'échanger avec d'autres personnes sur ce sujet notamment via un forum accessible à tous. (06/2016)

Campagne « hepatitis C »

Depuis 2008, Infodrog mène une campagne nationale contre l’hépatite C. Les spécialistes et les consommateurs et consommatrices de drogues doivent être sensibilisés et informés sur les risques et les conséquences d’une infection par le virus de l’hépatite C. Le site donne en outre de nombreuses informations sur la prévention et le traitement de l'hépatite C.
www.hepch.ch

  • Campagne nationale contre l’hépatite C – Nouveau matériel d’information: Le nouveau matériel de sensibilisation de la campagne hepatitis C d’Infodrog est disponible. Outre une brochure d’information révisée, on y trouve des affiches de différentes tailles, des T-shirts, des sacs, un DVD ainsi que des briquets. Ce matériel est gratuit, toutefois CHF 20.00 de frais fixes seront facturés par commande, quel qu’en soit le volume. Commande. (07/2016)

Brochures/Films

Campagne nationale contre l’hépatite C – Nouveau matériel d’information: Le nouveau matériel de sensibilisation de la campagne hepatitis C d’Infodrog est disponible. Outre une brochure d’information révisée, on y trouve des affiches de différentes tailles, des T-shirts, des sacs, un DVD ainsi que des briquets. Ce matériel est gratuit, toutefois CHF 20.00 de frais fixes seront facturés par commande, quel qu’en soit le volume. Commande. (07/2016)

L’hépatite C 50 questions et réponses: Cette brochure (pdf, 19 p.) du SEVHep (Swiss Experts for Viral Hepatitis) contient 50 questions et autant de réponses brossant un tableau de l’état actuel des connaissances scientifiques sur l’hépatite C. Les questions sont classées par thème et regroupées par sections. Cette brochure est destinée aux personnes souffrant d’une infection provoquée par le virus de l’hépatite C. Elle s’adresse également à leur famille, leurs partenaires, et à toute personne intéressée par ce sujet.  (2013)

Safer sniffing - nouveau matériel de réduction des risques: Les risques liés au partage de matériel pour sniffer sont souvent sous-estimés. Entre consommateurs, le partage de pailles ou de billets est un rituel fréquent bien qu’il puisse favoriser la transmission du virus de l’hépatite C et la diffusion de bactéries à l’origine d’infections possibles. Pour tenter d’apporter réponse à cette problématique, les partenaires nationaux actifs sur la scène Nightlife, www.danno.ch (italien); www.raveitsafe.ch; www.saferparty.ch (allemand); www.nuit-blanche.ch (français); www.trans-at.ch (français) ont réalisé du matériel informatif pour porter l’attention sur les risques liés au partage de matériel pour sniffer ainsi que des post-it que les consommateurs peuvent utiliser comme paille à usage unique. (03/2013)

«L'hépatite C»: Ce film de prévention pour les consommateurs de drogues d'ARUD et Infodrog peut être regardé sur YouTube. (2011)

Brochure: Qui s'y frotte, ne s'y pique pas forcément!: Cette brochure (pdf, 20 p.), éditée par Infodrog en collaboration avec fixpunkt Berlin, s'adresse aux professionnels qui peuvent être en contact avec des consommateurs de drogues (personnes en charge de l'entretien des immeubles, policiers, éboueurs, etc.). Elle informe sur les conduites à tenir en cas de difficultés, et tout particulièrement sur les risques de transmission de l'hépatite C et du VIH. Elle peut également être commandée sur le site d'Infodrog. (2011)

Publications en Suisse

Voir également notre page Réduction des risques / Hépatite

Les médicaments contre l’hépatite C bientôt disponibles pour tous: Le 1er octobre verra la levée de la restriction liée au remboursement d’autres médicaments contre l’hépatite C. Pour la première fois, ce sont donc tous les patients et patientes qui pourront être traités, indépendamment du type de virus et de la progression de la maladie. L’Office fédéral de la santé publique avait en effet frappé les nouveaux médicaments hautement efficaces d’une limitation: en raison de leur prix élevé, les traitements n’étaient remboursés qu’aux patients dont la maladie du foie était à un stade avancé. La levée de cette limitation réjouit la Stratégie hépatite suisse qui voit cette évolution comme un aboutissement de son travail. Communiqué de l’Association Hépatite C Suisse. (09/2017)

Hépatite C – Remboursement de Viekirax/Exviera et Olysio: Le remboursement de certains médicaments contre l’hépatite C est élargi à de nouveaux cercles de patients. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a en effet décidé d’une extension de la prise en charge par l’assurance obligatoire des soins pour la combinaison Viekirax et Exviera, ainsi que pour Olysio, dès le 1er août 2015. Cet élargissement de la limitation s’accompagne d’une baisse de prix des traitements. Les économies réalisées devraient atteindre 25 à 40 millions de francs par année. Communiqué de l’OFSP. (07/2017)

Hépatite C : forte réduction du prix et remboursement sans restriction pour un premier médicament: A partir du 1er juillet 2017, l’assurance obligatoire des soins remboursera sans restriction le ZEPATIER. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a pu faire baisser le prix de ce médicament de 35 %. Ainsi, le traitement profitera à un plus grand nombre de personnes infectées par le virus de l’hépatite C. Communiqué de l’OFSP et réaction du réseau Stratégie hépatite suisse. (06/2017)

L’OFSP étend le remboursement des médicaments contre l’hépatite C: L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a décidé d’élargir le remboursement des nouveaux médicaments contre l’hépatite C à de nouveaux groupes de patients à partir du 1er mai 2017. Certains patients chez qui la maladie évolue plus rapidement ou pour qui le risque de transmission est élevé pourront ainsi être traités sans restriction. Selon l’OFSP, le rapport portant sur l’analyse de situation des hépatites B et C, qui vient d’être rendu public, montre qu’il n’est pas nécessaire de prendre de nouvelles mesures globales pour lutter contre la propagation de l’hépatite C en Suisse. Communiqué de l’OFSP. Le réseau Stratégie hépatite suisse parvient, quant à lui, à la conclusion inverse et regrette que l’OFSP renonce à une stratégie nationale contre l’hépatite. Communiqué du réseau Stratégie hépatite suisse. (04/2017)

Analyse de la situation concernant l’hépatite B et C en dehors du contexte de la drogue: En 2016, l'Institut de Médecine Sociale et Préventive de l'Université de Berne a effectué, sur demande de l’Office fédéral de la santé publique, une analyse de la situation concernant l’hépatite B et C en dehors du contexte de la drogue. Rapport intégral (pdf, 102p.) et résumé (pdf, 31p.). (03/2017)

La première caisse d'assurance-maladie à payer des médicaments en provenance d'Inde: Ainsi qu’Infoset le rapportait en date du 1er février 2017, les nouveaux traitements contre l’hépatite C sont extrêmement onéreux et les caisses maladie sont réticentes à leur prise en charge dans le cadre du régime obligatoire. C’est la raison pour laquelle une filière d’importation parallèle qui passe par l’Inde s’est mise en place. Or une caisse maladie propose désormais une solution. Information de Praticien addiction suisse. (02/2017) 

Prescription de médicaments antiviraux pour le traitement de l'hépatite C par des médecins spécialistes de l'addiction: Un traitement pour l'hépatite C s'avère particulièrement prometteur chez les personnes dépendantes suivant un traitement de substitution. Outre les médecins spécialisés en gastro-entérologie et en infectiologie, les médecins spécialistes de l'addiction entrent aussi en ligne de compte pour le traitement d'une hépatite C chronique grâce à leur expérience propre. L'Office fédéral de la santé publique a établi une liste de médecins expérimentés dans la médecine de l'addiction et les soins contre l'hépatite C chronique qui peuvent assurer un traitement de cette dernière. La liste s'actualise à chaque nouvelle admission de médecins. Plus d’informations sur le site de Praticien Addiction Suisse. (02/2017)

Symposium national sur l'hépatite C: Le programme et les présentations de cette journée, qui s'est tenue à Bienne le 29 septembre 2016, sont à disposition sur le site d'Infodrog. (09/2016)

Invisible et mortelle, une épidémie d’hépatite C ravage les prisons suisses: On l’appelle le «tueur silencieux». L’hépatite C est la septième cause de décès dans le monde, selon l’OMS. En Suisse, seul 1% de la population est porteur de la maladie. Mais en prison, cette proportion atteint des niveaux effarants: «La prévalence est au moins dix fois supérieure chez les détenus de Champ-Dollon que dans la population en général», avertit le chef de la médecine pénitentiaire genevoise, Hans Wolff qui livre un entretien au journal Le Temps, dans son édition du 13 juillet 2016. (07/2016)

Stratégie nationale de lutte contre l’hépatite C et les autres formes chroniques d’hépatite virale: Le Bulletin des médecins suisses (2016/14) publie un article de Philip Bruggmann et al. intitulé «Les enseignements du VIH: combattre l’hépatite virale» ainsi qu’un entretien avec lui: «On a laissé s’étendre l’épidémie d’hépatite sans réagir». (04/2016)

Analyse de la situation de l'hépatite C chez les usagers de drogue en Suisse: Cette étude (pdf, 172 p) effectuée sur mandat de l'OFSP analyse la situation de l'hépatite C chez les usagers de drogue en Suisse. En 2013, les nouveaux cas déclarés se montaient à 1'700, dont un peu plus de 20% chez les usagers de drogues par voie intraveineuse (UDI). (03/2015)

Manifeste concernant l'hépatite C: Les chances de guérir une hépatite C chronique sont beaucoup augmentées par des nouvelles molécules très efficaces. Mais la plupart des patients se voient condamnés à une attente interminable à cause des prix élevés et des limitations d'accès. Dans son manifeste (pdf, 2 p.) le Conseil Positif Suisse demande des prix de médicaments abordables et l’abandon des limitations d’accès pour les nouveaux traitements contre l’HCV. Communiqué. (01/2015)

Une maladie silencieuse, l'hépatite C: No 40 de Zoom, la lettre d'information de Rel'ier. (05/2014)

Journée Hépatite C: Les présentations de cette évènement qui s'est déroulé à Bienne le 1er décembre 2011, sont à disposition sur le site d'Infodrog. (12/2011)

Recommandations pour le traitement de l'hépatite C auprès des patients en traitement de substitution: Ces recommandations (pdf, 12 p.) de la Société Suisse de Médecine de l'Addiction (SSAM) sont la base d’une version raccourcie qui figure dans les « Recommandations médicales pour les traitements basés sur la substitution des patients dépendants aux opioïdes ». Version complète (pdf, 76 p.) en allemand. (2012)

Manuel de prévention & traitement de l'hépatite C: Actuellement en révision, ce manuel a été édité par Infodrog dans le cadre de la campagne « hepatitis C ». Il a pour objectif de transmettre aux collaborateurs de tous les groupes professionnels en lien avec l’aide aux dépendants, les connaissances fondamentales sur l’hépatite. Les trois parties du manuel (hépatite, prévention, traitement) peuvent être consultées sur le site:
www.hepch.ch

Liens internationaux

CANADA

ÉTATS-UNIS

  • Hepatitis C
    Des ressources multiples sont proposées: faits, tests, témoignages, collection de liens, forums avec souvent des animations et films à visionnner en ligne.
    www.epidemic.org
  • Viral Hepatitis - Centers for Disease Control and Prevention (CDC)
    Informations générales sur les hépatites, répondant aux questions les plus fréquemment posées, ainsi qu’aux recommandations du CDC sur la prévention et le traitement.
    www.cdc.gov/hepatitis

FRANCE

ITALIE

GÉNÉRAL

Publications internationales

Voir également notre page Réduction des risques > International
 
INTERNATIONAL
 
  • Hépatites B et C : un fléau mondial en expansion: Dans son rapport mondial 2017 sur les hépatites, l’OMS constate une hausse de la mortalité due aux virus B et C et les lacunes du dépistage et du traitement. Les hépatites dues aux virus B (VHB) et C (VHC) sont à l’origine de 96% des décès. Alors que la mortalité imputable à la tuberculose, au VIH ou au paludisme suit une courbe descendante, celle des hépatites prend le chemin inverse. L’organisation estime que 328 millions d’individus dans le monde sont porteurs à l’état chronique du virus : 257 millions du VHB et 71 millions du VHC. Article dans Le Monde. (04/2017)
  • Formations sur l’hépatite C et la réduction des risques pour les consommateurs de drogue: Entre mars et octobre 2016, Médecins du Monde (MdM) a organisé une série de formations sur l'hépatite C destinées à ses partenaires et équipes de réduction des risques au plan international, en mettant l'accent sur les personnes qui utilisent des drogues. L'objectif était de renforcer les connaissances et les capacités des participants pour améliorer la qualité de la prévention et de dépistage de l'hépatite C dans les programmes de réduction des risques, et de développer leur expertise afin de renforcer le plaidoyer pour un accès universel à la prévention et au traitement de l'hépatite C. Les présentations et exercices utilisés lors de ces formations peuvent être téléchargés sur le site hepCoalition.org, développé par Médecins du Monde et Treatment Action Group. (03/2017)
  • Les maladies infectieuses liées à la drogue en Europe: Ce rapport "Drug-related infectious diseases in Europe: update from the EMCDDA expert network" (pdf, 21 p.) fournit une mise à jour sur les maladies infectieuses liées à la consommation de drogues injectables en Europe. Il se base sur le DRID, l’indicateur des maladies infectieuses liées aux drogues de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, ainsi que sur les données locales de 30 pays européens. (12/2016)
  • L’hépatite C chez les usagers de drogue en Europe: Dans un nouveau rapport intitulé“Hepatitis C among drug users in Europe: epidemiology, treatment and prevention”(pdf, 104 p.) publié le 28 juillet 2016, à l’occasion de la Journée mondiale contre l’hépatite, l’Observatoire européen des drogues et toxicomanies (OEDT) examine de nouvelles possibilités de prévention et de traitement efficaces de la maladie, notamment l’utilisation de nouvelles générations de médicaments. Communiqué de presse de l’OEDT. (08/2016)
  • Publication de recommandations thérapeutiques concernant l’hépatite C: L’OMS a publié ses premières recommandations (anglais, pdf, 122 p.) concernant le traitement de l’hépatite C, une infection chronique qui, selon les estimations, touche entre 130 et 150 millions de personnes et provoque entre 350 000 et 500 000 décès chaque année dans le monde. Dans la Région européenne de l’OMS, 1 personne sur 50 serait infectée. Communiqué de l'OMS Bureau régional de l'Europe. (04/2014)
  • Lignes directrices pour le dépistage du VIH, de l'hépatite virale et d'autres infections auprès des consommateurs de drogues injectables: L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) publie ce manuel (pdf, 80 p.) destiné aux personnes en charge des examens médicaux, des tests et du conseil en la matière. (10/2010)
CANADA
 
  • Québec - Surveillance des maladies infectieuses chez les utilisateurs de drogue par injection: L'Institut national de santé publique du Québec publie: "Surveillance des maladies infectieuses chez les utilisateurs de drogue par injection – Épidémiologie du VIH de 1995 à 2014 – Épidémiologie du VHC de 2003 à 2014. Ce document (pdf, 143 p.) présente l'analyse produite annuellement dans le but de mieux comprendre la transmission du VIH et de l'hépatite C parmi des personnes faisant usage de drogues par injection du Québec. Communiqué. (03/2016)
  • La distribution de matériel d'injection stérile pour prévenir la transmission du VIH et des hépatites B et C au Québec: En 2013-2014, plus de 2'700'000 seringues ont été mises à la disposition des personnes UDI par le biais des centres d'accès au matériel d'injection. Une augmentation de la demande de seringues (18 %) et de trousses (20 %) par les différents centres d'accès au matériel d'injection a été observée au cours de cette période. Le matériel a été commandé par les organismes communautaires (73 %), par les pharmacies (14 %) ainsi que par les établissements du réseau de la santé et des services sociaux (13 %). En mai 2015, le Québec comptait 1 138 centres d'accès au matériel d'injection dont les trois quarts sont des pharmacies. Présentation et rapport (pdf, 16 p.) de l'Institut national de santé publique du Québec. (02/2016)
  • Matériel d'injection: réduire les risques chez les injecteurs de médicaments opioïdes: Le risque de transmission d'infection au virus d'immunodéficience humaine et au virus de l'hépatite C associé à l'usage de drogues par injection est encore bien présent. La distribution de matériel stérile d'injection pour prévenir la transmission de ces infections est une mesure efficace recommandée par l'Organisation mondiale de la santé. Avec l'émergence d'une consommation de médicaments opioïdes par injection au cours des dernières années, il est justifié de réévaluer le matériel mis à la disposition des personnes utilisatrices de drogues par injection. Présentation et document (pdf, 95 p.) sur le site de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). (01/2016)
FRANCE
 
  • France – Traitement contre l’hépatite C : l’Etat peut et doit faire baisser les prix: Face au prix exorbitant des traitements innovants contre l’hépatite C (VHC), l’Etat français a mis en place de manière inédite en 2014 un accès rationné aux traitements contre ce virus. L’Etat a ainsi pris le double risque de laisser l’état de santé de certaines personnes vivant avec le VHC se dégrader et voir progresser de nouvelles contaminations. Plusieurs associations de santé et de personnes concernées se sont mobilisées pour exiger un accès universel à ces traitements. Communiqué de presse commun à découvrir sur le site de la Fédération Addiction. (01/2017)
  • Traitement universel de l’Hépatite C : parution de deux arrêtés ministériels: Le 10 juin 2016, le ministère français de la Santé et des Affaires sociales a fait paraître deux arrêtés qui entérinent l’universalisation de l’accès aux traitements contre le VHC dans le pays. Téléchargement des deux arrêtés et informations complémentaires sur le site de la Fédération Addiction. (06/2016)