Europe

France - Rapport national sur les drogues 2017: L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies a mis en ligne le rapport national sur les drogues qu’il adresse chaque année à l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies. C’est à partir de l’ensemble de ces rapports nationaux que l’agence de l’Union européenne rédige l’année suivante son Rapport européen annuel sur les drogues. Le rapport français est composé de 10 cahiers indépendants, dont certains ne sont disponibles qu’en anglais. (12/2017)

Coûts et effets involontaires des politiques de contrôle des drogues: L’évaluation fait partie intégrante d’une approche de bonne gouvernance des politiques publiques. Ce principe s’applique de la même manière à la composante d’une politique en matière de drogues visant à lutter contre la disponibilité des substances illicites et l’accès à celles-ci. L’estimation ou le calcul du coût total des investissements publics liés aux drogues - incluant à la fois les dépenses directes mais aussi les coûts indirects et l’impact sur les ressources publiques - devrait donc être un objectif clé de toute évaluation. Rapport en anglais (pdf, 70p.) publié par le Groupe Pompidou. (12/2017)

La Norvège décriminalise l’usage de drogues: La Norvège est en passe de devenir le premier pays scandinave à décriminaliser l’usage de drogues. Massivement soutenue par l’ensemble des formations politiques du parlement norvégien (le Storting), cette réforme historique ne vise pas à légaliser les drogues. Elle a pour objectif de traiter ceux qui ont un problème de toxicomanie comme des malades, et non comme des criminels passibles de sanctions classiques telles que des amendes et l'emprisonnement. Article en anglais dans The Independant et article sur cnewsmatin.fr. (12/2017)

Développer la surveillance de l'approvisionnement en drogues en Europe: concepts actuels: Ce document (anglais, pdf, 11p.) présente la réflexion actuelle de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) sur le cadre conceptuel de surveillance des marchés de drogues, de la criminalité et de la réduction de l'offre. Il décrit un système dynamique fondé sur ces trois domaines thématiques interdépendants: marchés de la drogue, moteurs et facilitateurs; criminalité liée à la drogue, méfaits et autres conséquences; réduction de l'offre de drogues et mesures prises dans ce domaine. (12/2017)

Les drogues et le darknet : une menace croissante pour la santé et la sécurité: Dans un nouveau rapport (anglais, pdf, 90p.), l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies et Europol dressent l’état actuel des connaissances et des recherches sur le fonctionnement des marchés sur le darknet : le trafic de drogues sur la face cachée d'Internet représente une menace croissante pour la santé et la sécurité contre laquelle l'Europe doit déployer davantage de moyens. Communiqué de l’EMCDDA, communiqué de la MILDECA et article sur Euronews. Sur ce même sujet, voir également l’article de RTS Info et l’article d’Euractiv.fr. (12/2017)

Adoption de la déclaration sur les Droits de l’Homme et les politiques en matière de drogues: L’adoption d’une déclaration politique (pdf, 8p.) sur les Droits de l’Homme et la politique des drogues constituait le fait marquant de la 81ème réunion des Correspondants Permanents qui s’est tenue à Strasbourg, les 21 et 22 novembre 2017. Lors de cette session de travail de deux jours, la nouvelle publication du Groupe Pompidou «Effets et coûts associés des politiques de contrôle des drogues» a été présentée par la Présidence. Communiqué du Groupe Pompidou. (11/2017)

Guide européen sur les stratégies à développer pour remédier aux problèmes liés aux drogues: Ce guide intitulé " Health and social responses to drug problems: a European guide" de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) constitue le premier inventaire général des actions et interventions actuellement disponibles pour faire face aux conséquences de la consommation de drogues illicites. Il a été conçu pour apporter une assistance tant à ceux qui abordent les problèmes de drogue sous l’angle de la planification de la santé publique qu’aux acteurs et praticiens de première ligne. Il présente des orientations pratiques sur les méthodes destinées à améliorer la conception, le ciblage et la conduite de solutions, en préparant la voie pour élaborer des interventions et les appliquer de manière judicieuse. Communiqué de l’EMCDDA. (10/2017)

La Suisse intensifie sa coopération avec l’Observatoire européen des drogues: L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), ont signé un accord de coopération (Working Arrangement) qui permettra à la Suisse de renforcer sa coopération dans le domaine des drogues et des addictions. L’accord porte sur les domaines suivants: a) échange sur la méthodologie en matière de systèmes de collecte de données et sur les données proprement dites; b) échange d'expertise et de données sur les nouvelles substances psychoactives (NSP) et c) échange d'expériences concernant les réponses sanitaires et sociales aux problèmes liés aux drogues. Communiqué de l’OFSP, communiqué de l’EMCDDA et accord de coopération. (09/2017)

France – Drogues, chiffres clés 2017: À l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a publié la 7e l’édition 2017 de Drogues, chiffres clés. Comme les précédents, ce document (pdf, 8p.) rassemble les indicateurs chiffrés les plus récents et les plus pertinents pour quantifier et décrire le phénomène des substances psychoactives en France. (07/2017)

Approches juridiques concernant la conduite sous l’influence de stupéfiants en Europe: La consommation de drogues peut réduire l’habileté à conduire un véhicule de manière sécuritaire sur les routes publiques. Les pays européens ont développé des mécanismes légaux variés pour faire face à cette réalité, utilisant les lois sur le trafic routier ou sur le contrôle des drogues. Une publication de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies fait le point sur les différentes lois entourant la conduite sous l’influence de drogue en Europe. (06/2017)

Rapport européen sur les drogues 2017: L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) a publié hier le rapport européen sur les drogues 2017 (pdf, 96p.). Parmi les récentes évolutions, on note une hausse des décès liés à la drogue à laquelle s'ajoute la diffusion dans certains pays de puissants opioïdes de la famille du Fentanyl. Une diversification des produits tirés du cannabis, comme on la voit aussi en Suisse, et une hausse des quantités de cannabinoïdes de synthèse saisies sont aussi relevées. Communiqué de presse de l’EMCDDA (pdf, 5p.) et communiqué d’Addiction Suisse. (06/2017)

Législations relatives aux stupéfiants en Europe en 2016 : points communs et divergences: Les législations européennes, quoique présentant de fortes similitudes, ne se positionnent pas de façon uniforme à l’égard de l’approche répressive du phénomène des drogues. Quelles différences et quels éléments communs peut-on mettre en évidence ? Comment les régimes juridiques se positionnent-ils sur le curseur allant de la prise en charge par la sphère sanitaire et sociale à l’approche punitive ? Quels sont ceux qui ont les régimes d’incrimination les plus sévères et ceux qui sont plus cléments ? Une note (pdf, 13 p.) publiée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). (05/2017)

Rapport 2016 sur l’usage de drogues en Wallonie et à Bruxelles: Quels sont les produits les plus consommés et quelle est l’évolution de la consommation en Wallonie et à Bruxelles? Quelles sont les conséquences sociosanitaires de ces usages? Ce sont notamment ces questions, parmi tant d’autres, auxquelles Eurotox a tenté de répondre dans son rapport 2016 (pdf, 180 p.). Communiqué d’Eurotox. (05/2017)

Stratégie 2025 de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies: Cette stratégie (anglais, pdf, 28 p.) définit un parcours ambitieux pour l'EMCDDA jusqu’en en 2025. Elle vise à contribuer à une Europe plus saine et plus sûre en fournissant des preuves solides pour des politiques et des actions en matière de drogues. Adoptée à l'unanimité par les principales parties prenantes de l'agence en 2016, la stratégie résulte d'une analyse approfondie de l'environnement dans lequel l'EMCDDA fonctionne. (05/2017) 

Commission européenne – Plan d’action antidrogue 2017-2020: S’appuyant sur les conclusions de l’évaluation de la stratégie antidrogue de l’UE pour 2013-2020 ainsi que du plan d’action antidrogue de l’UE pour 2013-2016, le nouveau plan d’action (anglais, pdf, 66 p.) proposé par la Commission le 15 mars 2017 vise à répondre plus fortement aux nouveaux défis en matière de santé et de sécurité que fait émerger l’évolution de l’usage et du trafic de stupéfiants. Communiqué sur le site de la Commission européenne en France. (04/2017)  

Belgique – Campagne pour une nouvelle politique en matière de drogues: #STOP1921 est une campagne de la société civile belge souhaitant sensibiliser le législateur et l’opinion publique à la nécessité de remettre en question la politique de prohibition des drogues, vieille de cent ans et dont les effets sont désastreux, notamment en matière de santé publique et d’engorgement du système judiciaire. Plus d’informations sur le site de #STOP1921. (03/2017)

Marché de la drogue – Vue d’ensemble des politiques de l’UE: La publication (pdf, 24 p.) " Drug supply reduction: an overview of EU policies and measures" est disponible sur le site de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA). Communiqué de l’EMCDDA. (01/2017)

Législations relatives aux stupéfiants en Europe en 2016 : points communs et divergences: Les législations européennes, quoique présentant de fortes similitudes, ne se positionnent pas de façon uniforme à l’égard de l’approche répressive du phénomène des drogues. Quelles différences et quels éléments communs peut-on mettre en évidence? Comment les régimes juridiques se positionnent-ils sur le curseur allant de la prise en charge par la sphère sanitaire et sociale à l’approche punitive ? Quels sont ceux qui ont les régimes d’incrimination les plus sévères et ceux qui sont plus cléments ? L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) vient de publier une note (pdf, 13 p.) à ce sujet. Communiqué de l’OFDT. (12/2016)

Les dernières données révèlent les habitudes de consommation de drogue dans plus de 50 villes européennes: Les derniers résultats du plus grand projet européen de la science émergente de l'analyse des eaux usées ont été présentées mardi par le groupe européen SCORE, en association avec l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA). Le projet a analysé les eaux usées de plus de 50 villes européennes dans 18 pays européens en mars 2016 pour explorer les comportements de consommation de drogue de leurs habitants. Communiqué de l’EMCDDA. (12/2016)

Nouvelles substances psychoactives (NPS) en Europe: Le nouveau rapport "New psychoactive substances in Europe: legislation and prosecution" (anglais, pdf, 30 p.) de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies vient de paraître. Le marché européen des NPS a augmenté à une vitesse telle que les lois en matière de drogues luttent pour correspondre. Plusieurs pays ont donc introduit de nouvelles réponses juridiques à ce phénomène, soit en se basant sur les lois existantes, soit en développant une législation novatrice. Communiqué de l’EMCDDA. (11/2016)

Rapport européen sur les drogues 2016: L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies publie ce jour son rapport 2016 (pdf, 84 p.). Thèmes principaux : Mise en évidence de certaines tendances régionales en matière de consommation de stimulants et des risques qui y sont liés – La lutte contre le cannabis reste un défi essentiel pour les politiques européennes antidrogues – Les cannabinoïdes de synthèse dominent les saisies de nouvelles substances psychoactives – Augmentation des décès par surdose d’héroïne – La consommation d’opiacés de synthèse: une source de préoccupation – Nouvelles options pharmacologiques pour réduire les risques posés par la drogue – Les marchés de la drogue en ligne: nouvelles menaces et nouvelles possibilités – Le retour de la MDMA. Pour plus d’informations sur l’ecstasy, voir en outre le communiqué de presse du 31 mai 2016 d’Addiction Suisse à ce sujet. (05/2016)

Enquête européenne en ligne sur les drogues: L'objectif de l'enquête en ligne européenne sur les drogues de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) est de récolter des données sur la fréquence et le mode de consommation de différentes drogues, et particulièrement sur les quantités qui sont achetées et consommées. Elles permettront de mieux comprendre le marché des drogues en Suisse. La participation à l'enquête est bien sûr volontaire et toutes les données sont anonymes. (05/2016)

Rapport sur les marchés des drogues dans l'UE 2016: L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies publie deux documents en lien avec ce rapport: In-depth Analysis (en anglais, pdf, 192 p.) et Synthèse (en français, pdf, 36 p.). (04/2016)

Évaluation des drogues illicites présentes dans les eaux usées: Publié par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, ce rapport (en anglais, pdf, 82 p.) examine la méthode d'estimation de la consommation de drogues dans les populations, basée sur la détection et la quantification des médicaments et de leurs produits métaboliques dans les eaux usées. (03/2016)

Estimation des marchés des drogues illicites en France
Rédigé par l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice, ce document (pdf, 12 p.) a pour objectif de présenter de façon synthétique les estimations de l’envergure, en volume et en valeur, de ce marché, plus précisément celles du cannabis, de la cocaïne, de l’héroïne et une estimation inédite, à notre connaissance, concernant les drogues dites de synthèse.
(13 novembre 2015)

La décriminalisation et la réglementation: les modèles fondés sur des preuves pour une lutte alternative contre le trafic et la consommation de droguesEtude (en allemand, pdf, 54 p.) de Heino Stöver und Maximilian Plenert, Friedrich-Ebert-Stiftung, (08/2013)

International

Vers une nouvelle politique des drogues: La politique internationale en matière de drogues se donne l’objectif ambitieux d’un monde sans stupéfiants. Mais ni l’interdit, ni les discours moralisateurs, ne sont parvenus à empêcher, ou même à freiner, la consommation de substances illicites. «La prohibition n’a pas fonctionné, elle a des conséquences dramatiques, et le marché est toujours énorme». Marie Nougier, membre de l’Idpc (Consortium international sur les politiques des drogues) fait le même constat que tous ceux qui s’intéressent à la question. Article dans Lutopik. (02/2018)

Rapport 2017 de la Commission mondiale sur la politique des drogues: Les rapports précédents de la Commission mondiale sur la politique des drogues (Global Commission on Drug Policy) ont montré comment les dommages potentiels de la drogue pour les personnes et les communautés sont exacerbés par les politiques répressives de contrôle des drogues aux niveaux local, national et international. Le présent rapport (anglais, pdf, 44p.), tout en reconnaissant pleinement l'impact négatif que la consommation problématique de drogues a souvent sur la vie des gens, met l'accent sur la façon dont les perceptions actuelles des drogues et des personnes qui en consomment ont conduit à une approche irréaliste et stigmatisante des politiques des drogues plutôt que pragmatique et fondée sur des faits. Dossier pour les médias. (01/2018)

Iran – Des milliers de dealers échappent à la peine capitale: Plusieurs milliers de personnes condamnées à mort pour trafic de drogue en Iran vont échapper à la peine capitale, a rapporté mercredi le quotidien gouvernemental Iran. En vertu d'un amendement à «loi contre les drogues» adopté en août, la production ou la distribution d'héroïne, de cocaïne et d'amphétamines est désormais passible de la peine capitale uniquement au-delà de deux kilos contre 30 grammes auparavant. Le seuil passe de cinq à 50 kilos pour l'opium et la marijuana. La peine capitale est maintenue pour les criminels à la tête de cartels de drogue, pour ceux employant des mineurs dans ces trafics ou utilisant des armes à feu. Article dans 24 Heures. (01/2018)

Deux recherches mondiales sur les drogues injectables: La revue The Lancet a publié deux grandes revues de littérature. L’une s’intéresse à la prévalence mondiale de la consommation de drogues injectables et diverses caractéristiques sociodémographiques chez les usagers de drogue et l’autre concerne les mesures de réduction des risques chez les consommateurs de drogues injectables, au niveau mondial, régional et national. Il en ressort que 179 pays utilisent des drogues injectables, soit 31 de plus qu’en 2008. Les auteurs estiment à 15,6 millions le nombre de consommateurs, dont 18% vivent avec le VIH et 50% avec une hépatite C. 93 pays proposent des programmes d’échange de seringues, mais la couverture est faible, dans la plupart des cas. En outre, 16% des consommateurs reçoivent un traitement de substitution aux opioïdes. Enfin, 60% des consommateurs déclarent avoir arrêté. Article sur le site de l’IDPC. (12/2017) 

Les limites de la décriminalisation de la possession simple de l’ensemble des drogues: La revue canadienne Drogues, Santé et Société vient de rendre l’article «Décriminalisation de la possession simple de l’ensemble des drogues: ses limites» disponible en primeur sur son site. On cherche à y savoir si le choix d’une décriminalisation de la possession pour usage personnel de l’ensemble des drogues qu’ont adoptée plusieurs pays a conduit vers moins d’usage du pénal à l’égard des usagers et plus de soins aux usagers problématiques, considérant l’influence du contexte politique, social, économique, juridique et judiciaire du pays dans lequel a eu lieu ce choix. Cela permettra ainsi d’identifier les éléments qui peuvent accroître ou diminuer les bienfaits de ce choix juridique. (12/2017)

L’Indonésie entame une lutte sans merci contre la drogue: Fin juillet, le président indonésien a donné l'ordre à la police de tirer systématiquement sur les trafiquants de drogue présumés, y compris étrangers, s'ils résistaient à une arrestation. Cette année, au moins 60 personnes suspectées de trafic de drogues ont été abattues par la police, soit trois fois plus qu’en 2016. Selon Amnesty International, les autorités indonésiennes veulent imiter la politique de «guerre contre les drogues» des Philippines et s’attaquer principalement aux trafiquants étrangers. Article dans la Tribune de Genève et article sur Express.Live. (08/2017)

La Suisse élue membre de la Commission des stupéfiants de l’ONU: Le 19 avril 2017, la Suisse a été élue membre de la Commission des stupéfiants des Nations Unies par les États membres du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). À partir de début 2018, elle siègera donc pour une nouvelle période de quatre ans au sein de la principale entité des Nations Unies intervenant dans le domaine de la politique en matière de drogues. Communiqué de l’administration fédérale et article sur swissinfo.ch. (04/2017)

Rapport 2016 de la Commission globale de politique en matière de drogues: La Commission globale de politique en matière de drogues (Global Commission on Drug Policy) a présenté le 21 novembre à Washington, D.C. son nouveau rapport (pdf, 48 p.) intitulé "Pour une véritable dépénalisation des drogues : étape nécessaire de la réforme des politiques publiques". (11/2016)

Politique drogues internationale: Le nº 58 de la revue « Dépendances » d’octobre 2016 est consacré à la politique internationale des drogues et revient notamment sur la réunion des Nations Unies, l’UNGASS 2016, qui suscitait beaucoup d’attentes, lesquelles ont malheureusement été déçues. (11/2016)

Politique internationale en matière de drogues: Le contexte et les résultats de la Session Extraordinaire de l'Assemblée Générale des Nations Unies sur les drogues (UNGASS) ainsi que le développement des politiques sur la question dans différents pays constituent les thèmes du numéro 4|2016 du SuchtMagazin. Les articles montrent que la répression ne fait désormais plus ses preuves. L'article «Nachhaltige Entwicklung als Chance für die Drogenpolitik» (pdf, 8p.) est en libre accès. (08/2016)

ONUDC – Rapport mondial sur les drogues 2016: Selon le rapport mondial sur les drogues 2016 de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), le nombre d’adultes dépendants aux drogues, actuellement à 29 millions, augmente pour la première fois en six ans. Parmi ces 29 millions de personnes, environ 12 millions d’usagers s'injectent des drogues, dont 1,6 millions vivent avec le VIH et 6 millions avec l’hépatite C. Quant au nombre de décès liés à la consommation de drogues, il s’élève à 207'000. Informations complémentaires sur le site de l’ONUDC, résumé du rapport en français (pdf, 16 p.) et rapport complet en anglais. (06/2016)

OCDE - Commerce illicite - convergence des réseaux criminels: Ce rapport (en anglais) disponible sur le site de l’OCDE évalue l’importance, les flux et les moteurs du commerce illicite et de l’économie illégale comprenant: les narcotiques, le trafic humain, la faune, les paris sportifs, la contrefaçon de médicaments, l’alcool et le tabac. Les impacts socio-économiques négatifs que ces marchés ont dans les pays consommateurs sont aussi inquiétants que les lacunes de gouvernance qui sont exploitées dans les pays de provenance. Les secteurs illicites concernés sont examinés sous divers angles, notamment ceux de leur provenance géographique et de leur infiltration actuelle par des réseaux criminels. Les solutions de bonne pratique ou de futures politiques permettant de combattre le commerce illicite dans ces divers secteurs y sont également étudiées. (04/2016)

Compendium sur les drogues de l'UNODC: Dans la perspective de l'UNGASS d'avril 2016 consacré au problème mondial de la drogue, l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime a publié la troisième édition de son manuel «Terminologie et information sur les drogues» (en anglais, pdf, 83 p.). Première révision depuis 2003, ce manuel reflète la nécessité de fournir des informations précises et factuelles sur la gamme de substances, qu'il s'agisse de médicaments à base de plantes ou des substances synthétiques. (03/2016)

Création d'un observatoire national des drogues - manuel conjoint: L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies et la Commission interaméricaine de lutte contre l'abus des drogues de l'Organisation des États américains (CICAD–OEA) présentent ce manuel conjoint sur la mise en place d'observatoires nationaux des drogues, publication qui, pour la première fois, décrit avec clarté et concision les principaux processus opérationnels et les facteurs stratégiques clés communs à tous les observatoires nationaux des drogues. Manuel (pdf, 120p.). (10/2010) 

Consortium international sur la politique drogue - 5 principes politiques: L'IDPC est un réseau de 25 organisations non gouvernementales et de professionnels spécialisés dans les questions liées à l'usage des drogues illégales. Ses membres appliquent, dans leur plaidoyer auprès des gouvernements et des organismes internationaux, cinq principes, que l'on peut découvrir dans une page du site du GREA. (07/2007)